Pollution : circulation alternée mardi à Paris et proche banlieue

  • A
  • A
Pollution : circulation alternée mardi à Paris et proche banlieue
La capitale est touchée par un pic de pollution depuis près d'une semaine.@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

En raison du pic du pollution qui perdure dans la capitale, la circulation alternée est mise en place mardi à Paris et proche banlieue, a annoncé le préfet de police.

La circulation alternée sera mise en place mardi à Paris et dans 22 communes de la petite couronne, en raison de la persistance de la pollution aux particules et au dioxyde d'azote, a annoncé lundi le préfet de police Michel Cadot.



Les plaques impaires ne pourront pas circuler. Mardi, seuls les véhicules dont le numéro sur la plaque d'immatriculation est pair pourront circuler et ceux bénéficiant d'une dérogation. Les deux-roues immatriculés sont également concernés par la mesure. En revanche, la circulation alternée ne s'applique pas aux véhicules utilisés pour le covoiturage, encouragé par les autorités. 

Si toute une série de mesures contraignantes ont été prises (limitations de vitesse, contournement des poids-lourds), d'autres sont censées faciliter le transport des Franciliens. Ainsi, tous les transports publics seront gratuits mardi -métro, bus, Vélib, Autolib- , tout comme le stationnement résidentiel. 



Toute infraction à la circulation alternée est passible d'une amende de 2e classe - de 22 euros - si elle est réglée immédiatement et de 35 euros ensuite. Un conducteur récalcitrant pourra voir son véhicule immobilisé ou mis en fourrière. 

Un pic de pollution exceptionnel. "Paris est touchée par un pic de pollution d'une intensité exceptionnelle, avec des risques importants pour la santé publique. Il s'agit du 9e pic de pollution depuis le début de l'année 2016", souligne la mairie lundi dans un communiqué. "En outre, cet épisode de pollution atmosphérique est particulièrement long", ajoute-t-elle, soulignant que les Parisiens sont exposés au pic de pollution depuis le 30 novembre. Si la "situation constatée demain (mardi) par le comité d'experts" le demande, le dispositif de circulation alternée "sera reconduit mercredi", a ajouté le préfet de police.