Pollens de graminées : alerte rouge sur la majeure partie du territoire

  • A
  • A
Pollens de graminées : alerte rouge sur la majeure partie du territoire
Le RNSA met en garde les allergiques, dont la vigilance "ne doit pas se relâcher".
Partagez sur :

Le risque allergique est très élevé (niveau 5 sur 5) jusqu’à vendredi sur la majeure partie du territoire.

Les allergiques aux pollens s'apprêtent à passer une semaine difficile. Selon le dernier bulletin allergo-pollinique publié par le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), le risque allergique est très élevé (niveau 5 sur 5) jusqu’à vendredi sur la majeure partie du territoire.

Niveau maximum au soleil. Les graminées, plantes hautement allergisantes, sont en effet en pleine pollinisation. "Ces pollens se disperseront en quantité dès que l’occasion se présentera", indique le réseau, rappelant que le risque allergique lié aux graminées atteint son maximum lors des périodes de fort ensoleillement.

Symptômes variés. Le RNSA met en garde les allergiques, dont la vigilance "ne doit pas se relâcher". Pour les personnes souffrant d’allergies respiratoires, (20% de la population française est touchée selon le RNSA), les symptômes sont variés. Cela va du nez qui coule ou bouché, aux éternuements à répétition en passant par la conjonctivite, les démangeaisons et la crise d’asthme.

Allergies améliorées par la pluie. Dans certains cas plus rares, les allergies peuvent donner lieu à des urticaires et des œdèmes, rappelle le réseau national. "Toutes ces réactions sont améliorées par la pluie et aggravées par le vent. Elles sont plus importantes à l'extérieur qu'à l'intérieur", précise-t-il.


carte pollen juin

Capture RNSA