Pédophilie à l'école : comment aider les enfants à se reconstruire ?

  • A
  • A
Pédophilie à l'école : comment aider les enfants à se reconstruire ?
@ AFP
Partagez sur :

COMMENT GÉRER LE TRAUMATISME ? Après l'affaire de pédophilie à Villefontaine, comment les parents peuvent-ils aider leurs enfants ?

A Villefontaine, dans l'Isère, les parents sont encore sous le choc. Soupçonné de viols et agressions sexuelles sur plusieurs de ses élèves de CP, le directeur de l'école du Mas de la Ras a été écroué et va être révoqué par l'Education nationale dans les prochaines heures. A plusieurs reprises, au fond d'une salle de classe, derrière un paravent, l'enseignant avait mis en place "un atelier du goût". Les yeux bandés, les enfants devaient identifier des "choses" que l'enseignant leur faisait goûter. Depuis, d'autres d'enseignants soupçonnés ou déjà condamnés pour des faits de pédophilie ont été signalés à l'Education nationale. Comment les parents peuvent-ils aider leurs enfants à se reconstruire ?

Les sortir de la culpabilité. "Les CP étaient dans une bulle et s'adonnaient innocemment à un jeu machiavélique qu'il avait mis en place, entre autorité et affection. Il existait une sorte de secret entre eux. C'était un manipulateur", a témoigné Jean-Claude Cochet, directeur de l'école entre 2008 et 2014.

Une cellule d'urgence psychologique a été mise en place dans l'école du Mas de la Ras. Elèves et parents ont pu être écoutés sans jugement. Mais pour Hélène Romano, psychothérapeute spécialisée dans les traumatismes, il est aussi essentiel que les enfants se confient à leurs parents.

manteaux

Choisir ses mots. "Les enfants peuvent se sentir très culpabilisés parce qu'ils ont pu trouver drôle et amusant de jouer sans avoir la notion que ce jeu était quelque chose de transgressif. Les parents peuvent intervenir en disant qu'il y a eu des jeux "bizarres", des jeux "pas comme les autres", des jeux "qu'on ne fait pas".

Le choix des mots est primordial. "Les parents ne doivent surtout pas dire 'C'est mal', 'c'est sale', explique Helène Romano, auteure de L'enfant face au traumatisme, car les enfants vont être effrayés et n'oseront jamais se confier.

Leur rappeler les interdits. S'il faut être à l'écoute, les pédopsychiatres expliquent aussi qu'il faut redonner des repères. Des conseils qui concernent aussi les autres enfants, ceux qui ont entendu parler de ces affaires de pédophilie, à la radio ou à la télé, par exemple.





Pour leur rappeler les interdits, mieux vaut utiliser des mots très simples. "Personne n'a le droit de te toucher. Et si un jour, quelqu'un te fait des choses embêtantes, dis le moi, je serai toujours là pour t'écouter et pour t'aider".

Dis, c'est quoi un pédophile ? Comment décrire un pédophile ? Et comment  épauler son enfant sans pour autant l'effrayer ? Dans une interview au magazine Elle, la psychanalyste Claude Halmos spécialiste de l'enfance et de la maltraitance conseille aux parents de décrire un pédophile "comme une personne qui a grandi dans son corps, mais pas dans sa tête, si bien qu’elle n’a pas envie de faire l’amoureux avec des grandes personnes mais avec des enfants".

>> LIRE AUSSI - Viols sur des élèves en Isère : le directeur mis en examen

>> LIRE AUSSI - Viols dans une école en Isère : les parents sous le choc*

>> LIRE AUSSI - Viols en Isère : le gouvernement admet "un dysfonctionnement"