Orthographe : quelles qualités sont nécessaires pour être doué ?

  • A
  • A
Orthographe : quelles qualités sont nécessaires pour être doué ?
Certaines habitudes comme la lecture peuvent contribuer à avoir un meilleur niveau en orthographe@ ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

La maîtrise de la langue française serait certes issue de l'apprentissage des règles à l'école mais aussi d'habitudes prises à l'âge adulte ou encore de certains "talents" naturels, selon le baromètre du Projet Voltaire.

Vous préférez la lecture à la télévision, vous habitez dans l'Est de la France, vous écoutez de la musique... alors vous devriez faire partie de ces Français qui maîtrisent le passé antérieur du subjonctif et connaissent les exceptions grammaticales les plus incongrues. Selon le baromètre du Projet Voltaire*, dévoilé mardi, il s'agit en effet d'autant de caractéristiques que possèdent ceux d'entre nous qui sont les meilleurs en orthographe.

1 - Avoir un bon souvenir de l'école primaire. Les personnes interrogées qui ont un bon niveau en orthographe (selon le niveau calculé avant qu'ils ne fassent le programme d'entraînement du Projet Voltaire) ont des souvenirs de réussites et de maîtrise des règles apprise à l'école primaire.

2 - Avoir un sens de l'orientation approximatif. Les personnes ayant un mauvais sens de l'orientation se repèrent mieux dans un environnement stable, avec des règles préétablies. Ce qui vaudrait aussi pour les règles de grammaire et d'orthographe. Selon le baromètre du projet, les personnes au sens de l'orientation peu développé mais bons en orthographe sont légèrement plus nombreuses que les autres. 

3 - Avoir des notions de grec et de latin. Ce résultat n'est pas très surprenant étant donné que la langue française est en partie issue du grec ancien et du latin. Lorsqu'on maîtrise la grammaire de ces deux langues mortes, il est plus facile de retenir celle de notre propre langue.

4 - Maîtriser une autre langue. L'apprentissage d'une seconde langue crée des automatismes, explique le baromètre du Projet Voltaire. Et cela nous oblige à nous replonger dans les règles de grammaire et de syntaxe de notre propre langue. Les personnes bilingues interrogées maîtrisent ainsi 50,8% des règles de la langue française contre 46,3% pour ceux qui ne le sont pas.

5 - Lire plus de cinq livres par an. Au-delà de ce nombre d'ouvrages, la maîtrise du français augmente de 7 points. La lecture permet d'entraîner notre cerveau et de le rendre plus familier avec des tournures de phrases et autres écritures de mots compliqués.

6 - Regarder la télévision moins d'une heure par jour. Selon le baromètre du Projet Voltaire, moins on regarde la télévision, mieux on écrit. Le temps dégagé lorsque l'on se détourne du petit écran est peut-être mis à profit pour d'autres activités plus stimulantes comme la lecture.

7 - Se désintéresser de la Coupe du monde. Le lien entre football et orthographe peut sembler fort ténu et pourtant. "4,4 points séparent les amateurs du ballon rond des autres dans leur maîtrise des règles d'orthographe", apprend-on. 

8 - Être une femme. Cette caractéristique ne se dément pas depuis la première édition du baromètre (en 2008). Les femmes sont meilleures que les hommes en orthographe. Un paramètre cependant à pondérer par le fait que sur les 8.762 utilisateurs qui ont répondu au sondage, 5.993 étaient des femmes. Néanmoins, le nombre de femmes certifiées est plus important que celui des hommes.

9 - Avoir plus de 35 ans. Avec l'âge, on s'améliorerait en orthographe. C'est en tout cas ce que tend à faire penser le baromètre. La tranche des plus de 35 ans maîtrise 56,6% des règles de français tandis que les plus de 55 ans en connaissent 63,5%. L'explication se trouverait dans le fait que la génération des quinquagénaires avaient deux fois plus d'heures de français à l'école primaire que les vingtenaires. 

10 - Habiter dans le Grand Est, la Nouvelle-Aquitaine ou le Pays de la Loire. Les habitants du Grand Est maîtrisent 54,2% des règles, ceux de la Nouvelle-Aquitaine en connaissent 50,9% tandis que les personnes résidant dans les Pays de la Loire connaissent 50,7% des règles. De son côté, la PACA arrive au 12ème rang avec seulement 46,5% des règles maîtrisées.

11 - Jouer d'un instrument. Sur la totalité des participants à ce sondage, les joueurs de musique ont un niveau légèrement plus élevé en orthographe que ceux qui ne sont pas musiciens. Les leçons de musique permettraient de mieux structurer les capacités d'apprentissage des enfants, selon une étude néerlandaise, explique le baromètre.

12 - Faire du sport. L'adage qui veut d'un "esprit sain dans un corps sain" '("Mens sana in corpore sano" en latin) tendrait à se vérifier quant au niveau d'orthographe. Les pratiquants d'une activité sportive hebdomadaire maîtrisent 50,6% des règles de français contre 47,1% pour ceux qui n'ont pas de pratique régulière. 

*Le Baromètre Voltaire mesure le niveau d’acquisition d’un échantillon de 84 règles issues des 140 règles du module "Supérieur" du Projet Voltaire et a porté sur les réponses volontaires de 8.762 utilisateurs avant qu'ils ne fassent le programme d'entraînement du Projet Voltaire.