Orange cessera les abonnements au téléphone fixe à partir de novembre

  • A
  • A
Orange cessera les abonnements au téléphone fixe à partir de novembre
Les abonnements au téléphone fixe vont vers leur fin (image d'illustration). @ MYCHELE DANIAU / AFP
Partagez sur :

L'opérateur historique Orange - héritier de France Telecom - va progressivement mettre fin au "réseau téléphonique commuté", autrement dit au téléphone fixe.

À partir du 15 novembre 2019, il sera impossible de souscrire à un nouveau contrat auprès d'Orange pour une ligne fixe sans passer par Internet, rapporte Le Parisien dimanche. Une extinction du réseau téléphonique qui s'étalera sur plusieurs années.

La fin d'une ère. Après 139 ans de bons et loyaux services, le "réseau téléphonique commuté" (RTC) installé par Orange, anciennement France Telecom, va s'éteindre. Mais que les 9,4 millions d'abonnés qui sont encore reliés à une prise en forme de T se rassurent, cela se fera par étapes.

Deux étapes. À partir Le 15 novembre, Orange va cesser la commercialisation de ses abonnements fixes. Les nouvelles lignes seront nécessairement ouvertes avec une "box". Un système déjà expérimenté en Bretagne depuis février, précise Le Parisien

Dès 2023, l'opérateur commencera à couper groupe de communes par groupe de communes. Sans box, vous n'aurez plus de téléphone. "Il y aura des équipements simplifiés pour les personnes âgées", rassure Laurent Benatar, directeur du Système d'information chez Orange. Par ailleurs, le service universel du téléphone va perdurer. "L'État est le garant de ce service afin que chaque Français ait accès à un service téléphonique de qualité à un prix raisonnable", précise dans les colonnes du Parisien Delphine Gény-Stephann, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie. 

Un système largement utilisé par les sociétés. Quant aux entreprises, celles-ci vont également devoir migrer vers un autre mode de communication car nombre d'entre elles utilisent encore le RTC pour leurs fax, systèmes d'alarme, terminaux de paiement ou encore ascenseur. Ce changement va donc occasionner des frais pour les entreprises.