Nord : un lycée retarde sa rentrée à cause d'emplois du temps incohérents

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

A Gondecourt dans le Nord, des lycéens attendent toujours de pouvoir reprendre les cours, une semaine après la rentrée scolaire.

Une semaine après la rentrée scolaire, les élèves d'un lycée à Gondecourt, dans le Nord, n'ont toujours pas repris les cours. La raison ? Des emplois du temps inapplicables. Et la situation est plus grave que prévu puisque la rentrée devait, à l'origine, n'être repoussée que de deux jours. Ce lundi, le problème n'était toujours pas réglé et les classes sont restées vides.

"L'administration va devoir refaire une partie de son travail." Les élèves ont été accueillis au lycée mais après deux heures de flottement, ils ont été renvoyés chez eux. Les enseignants ont estimé que les nouveaux emplois du temps concoctés en urgence étaient tout simplement impossibles à mettre en oeuvre. "On a découvert que les choses n'étaient pas faisables. Il y a toujours la non-affectation des salles, la non-constitution des groupes, en particulier pour les langues. L'administration va devoir refaire une partie de son travail", explique Olivier Denhez, responsable local du Snes.

"C'est une blague !" Après avoir été regroupés dans le hall dans un premier temps, les élèves ont quitté l'établissement. "Tous les élèves sont sortis, c'est l'anarchie. C'est n'importe quoi !", lâche l'un d'entre eux. Parents et élèves ne cachent pas leur mécontentement face à cette nouvelle rentrée repoussée : "Au départ, c'était jeudi. Du jeudi, on a reporté au lundi. Ma fille se pointe ce matin et elle m'envoie des messages en me disant : 'On fait rien, on est là, on attend.' C'est une blague !"

"C'est vraiment le bordel total." "On ne sait vraiment pas quand est-ce qu'on va reprendre. On ne sait même pas si des cours vont être assurés. On ne sait rien. On n'a même pas d'emploi du temps, on n'a pas de profs, on n'a rien du tout. C'est vraiment le bordel total", ajoute une élève. 

Rentrée reportée à mardi. Le rectorat, de son côté, considère que les emplois du temps publiés ce matin pour le lycée sont tout à fait opérationnels et qu'il pourra y avoir, peut-être, des ajustements dans les prochains jours. S'il n'est pas certain que cela rassure les enseignants, la rentrée est toutefois reportée à mardi, sauf nouveau coup de théâtre.