Nord : le camp de migrants de Steenvoorde démantelé

  • A
  • A
Nord : le camp de migrants de Steenvoorde démantelé
Le camp de Steenvoorde en mars 2016.@ AFP
Partagez sur :

Le camp où vivaient 65 personnes a été évacué lundi matin "sans incident". Les migrants ont été transférés dans des Centres d'accueil et d'orientation.

Le camp de Steenvoorde, où vivaient une soixantaine de migrants le long d'une autoroute, a été évacué lundi matin "sans incident", a indiqué la préfecture du Nord. "Le camp de Steenvoorde a été fermé en exécution d'une décision de justice prononçant l'évacuation de migrants illégalement installés sur un terrain privé", a déclaré une porte-parole de la préfecture du Nord, confirmant une information de La Voix du Nord.

Hébergement dans des Centres d'accueil et d'orientation. "Tout s'est déroulé sans incident, 65 migrants ont été orientés vers des Centres d'accueil et d'orientation (CAO)", a-t-elle ajouté. Le long de l'autoroute reliant Lille à Dunkerque, à Steenvoorde, commune de 4.000 habitants, des migrants africains vivaient sous des tentes, au milieu d'un champ boueux, à côté de quelques vaches.

Un "petit" camp. Comme la plupart des autres camps de la région, ce "petit" camp comparé à ceux de Calais - entre 4.500 et plus de 6.000 personnes selon les sources - ou Grande-Synthe (800 personnes) était situé à proximité d'une aire de repos où des camions stationnent. Généralement la nuit, les migrants tentaient de grimper dans les poids-lourds pour rejoindre l'Angleterre, via Calais.