Najat Vallaud-Belkacem : non, le zéro ne va pas disparaître

  • A
  • A
Partagez sur :

REFORME  - La ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, était l'invité de Jean-Pierre Elkabbach vendredi matin sur Europe1.

INTERVIEW

Le zéro ne disparaîtra pas du système de notation. La ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, invitée de Jean-Pierre Elkabbach vendredi matin sur Europe1, a démenti la disparition du système de notation sur 20. "Il n'a jamais été question de revoir la notation telle qu'elle existe aujourd'hui", a-t-elle insisté.

La ministre a en revanche précisé qu'elle réfléchissait à évaluer d'une autre manière le socle commun de connaissances, compétences et culture, que les élèves doivent maîtriser en fin de scolarité obligatoire. Pour l'évaluer la ministre réfléchit à une échelle d'évaluation dans laquelle il apparaît que "soit cette maîtrise est insuffisante, suffisante, bonne, parfaite, excellente. Voilà ce que vous appelez une échelle de 1 à 5", a-t-elle ajouté, faisant référence aux informations dévoilées la veille sur Europe 1 concernant l'apparition d'un nouveau système de notation

Sur une échelle qui reste à définir, de 1 à 4 ou de 1 à 5, ces notes évalueraient d’abord des compétences. Par exemple, dans le cas des tables de multiplication en primaire, les notes signifieraient : 

  • 1 : je sais faire une multiplication simple

  • 2 : je sais multiplier et je connais toutes mes tables par cœur

  • 3 : j'utilise la multiplication à bon escient dans un problème

  • 4 : je maîtrise la multiplication dans toutes les formes d’exercice