Moselle : des écoliers testent des fusils d'assaut en "atelier découverte"

  • A
  • A
Moselle : des écoliers testent des fusils d'assaut en "atelier découverte"
@ CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE
Partagez sur :

L'armée a ouvert une enquête interne après qu'un soldat du 40e régiment de transmission de Thionville eut, lors d'un atelier de découverte, fait manipuler des armes par des enfants d'une école élémentaire à Flastroff.

Ce n'est pas une info qui devrait ravir les parents d'élèves. Comme le révèle Le Républicain Lorrain mercredi, des écoliers de l'école de Flastroff en Mosèle ont manié des fusils d'assaut et des pistolets automatiques vendredi 9 octobre dans le cadre des "ateliers découverte". L'armée a ouvert une enquête interne visant le soldat du 40e régiment de transmission de Thionville à l'origine de cet atelier. Des sanctions pourraient être envisagées à l'encontre du militaire, a-t-on précisé de même source. Aucune plainte de parents n'a été enregistrée, a déclaré mercredi le maire de Flastroff, Roland Schneider.

Sanctions en vue. Le lieutenant-colonel Biberian a réagi à cette information auprès du quotidien régional en affirmant que des sanctions seraient prises : "J’ai immédiatement réagi en apprenant les faits et des sanctions seront prises à l’encontre de l’officier en charge de cette action et de tous les responsables". Selon lui, l'utilisation d'armes dans l'enceinte scolaire est une faute.

Le directeur de l'école élémentaire, quant à lui, doit être convoqué jeudi par l'inspecteur académique, a indiqué le directeur des services de l'Education nationale de Moselle, Antoine Chaleix, estimant qu'"on ne peut pas en rester là".

Même opération il y a deux ans. De son côté, le maire Roland Schneider tente de relativiser : "Il y a deux ans, à peu près la même opération a été menée et cela n’a dérangé personne". Il a, par ailleurs, précisé que cette manœuvre avait été faite sur un parking à proximité de l'établissement et non au sein de celui-ci.

Atelier découverte. Organisé par des réservistes de l'armée, cet atelier avait pour but de faire découvrir le quotidien des soldats et de proposer une information-découverte aux élèves. Ces derniers ont ainsi pu assister à des démonstrations de transmissions et de matériel de protection contre les attaques nucléaires, bactériologiques ou chimiques ou même découvrir certains véhicules de l'armée.