Télécabines bloquées dans le Mont-Blanc: 45 personnes vont devoir y passer la nuit

  • A
  • A
Télécabines bloquées dans le Mont-Blanc: 45 personnes vont devoir y passer la nuit
Un problème technique a causé l'interruption de la télécabine "Panoramique Mont-Blanc", jeudi@ AFP
Partagez sur :

Un problème technique a causé l'interruption de plusieurs télécabines "Panoramique Mont-Blanc", à plus de 3.000 mètres d'altitude, jeudi. Les personnes bloquées seront secourues par hélicoptère vendredi matin.

Grosse frayeur pour des visiteurs de l'Aiguille du Midi, à côté du Mont-Blanc, jeudi. Vers 17h30, environ 110 personnes se sont retrouvées coincées dans plusieurs télécabines "Panoramique Mont Blanc" - qui permettent de traverser le massif de la France vers l'Italie - à environ 3.400 mètres d'altitude  selon des informations du Dauphiné Libéré confirmées par Europe 1. Quarante-cinq personnes, dont un enfant de 10 ans, étaient toujours bloquées jeudi soir dans des télécabines. Elles devront y passer la nuit avant d'être secourues par hélicoptère vendredi matin.

Soixante personnes évacuées. En cause : un croisement de câbles, dû à de fortes rafales de vent, qui a interrompu la liaison mécanique. Sur les 110 personnes initialement bloquées, "nous avons réussi à évacuer, dans des conditions très difficiles, 60 personnes en une heure et demie", a indiqué le préfet de Haute-Savoie, Georges-François Leclerc.

Une opération "de grande ampleur". Quatre hélicoptères ont été mobilisés sur place, selon les informations d'Europe 1, afin d'assurer des rotations et évacuer tous les passagers. "On est en relation avec les clients. Ils ont de l'eau et des moyens de communication mais commencent à trouver le temps long", a indiqué le PDG de la société de télécabines, Mathieu Dechavanne. 

Les personnes évacuées ont été hélitreuillées vers la pointe Helbronner, du côté italien du Mont-Blanc. Les conditions météorologiques, bonnes dans un premier temps, se sont dégradées avec la formation de nuages d'altitude. Un poste de commandement opérationnel a été mis en place à Chamonix, sous le commandement du PGHM. Le préfet s'est rendu sur place "pour diriger les secours", a-t-il indiqué, parlant d'une "opération de grande ampleur".