Monique Iborra (LREM) : "Les Ehpad sont en sous-effectif partout"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Monique Iborra, députée LREM, tire la sonnette d’alarme sur les conditions d’accueil et de travail dans les Ehpad (établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes). 

INTERVIEW

La situation des Ehpad (établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes) inquiète les députés. Monique Iborra, députée LREM et rapporteure d’une mission d’information sur les Ehpad, tire la sonnette d’alarme jeudi soir sur Europe 1. "Les Ehpad sont en sous-effectif partout et ça ne date pas d’aujourd’hui. C’est quelque chose qui existe depuis un certain nombre d’années et qui fait consensus. Tous les secteurs, privés et publics, sont concernés", a dénoncé la députée.

Le personnel confronté à une "surcharge de travail." Selon Monique Iborra, le personnel des Ehpad doit faire face à des conditions de travail toujours plus rudes. "Le premier constat est l’évolution de la population accueillie. Aujourd’hui, on accueille dans les Ehpad des personnes de plus en plus âgées (85 ans de moyenne d'âge), qui viennent souvent de sortir d’hospitalisation, qui présentent des problèmes de santé importants, ou ont des problèmes de comportement liés à la maladie d’Alzheimer. Tout ceci organise une surcharge de travail", a assuré la députée.

"Les contrats aidés ne sont pas la solution sur le long terme." Monique Iborra estime également que les Ehpad sont confrontés à un problème de recrutement, notamment en raison d’un manque de personnel qualifié. "Même si on augmente les recrutements, on aurait des problèmes graves pour trouver les profils adéquats. Les contrats aidés, recrutés en nombre, ne sont pas la solution sur le long terme car il faut du personnel qualifié", précise la députée, tout en plaidant pour le maintien des emplois aidés dans les Ehpad, faute de solution sur le court terme.