Mobilisation contre la réforme SNCF : une majorité de Français "juge le mouvement illégitime"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Seuls 46% des Français soutiennent les cheminots dans leur mobilisation. Un chiffre qui plus est en baisse alors que de plus en plus de citoyens voient la réforme aboutir.

La grève des cheminots continue ce jeudi pour un huitième jour de mobilisation. Mais le mouvement est un peu moins suivi. Et surtout, de moins en moins soutenu. D'après l'Ifop, seuls 46% des Français trouvent que la grève est justifiée. Frédéric Dabi, directeur adjoint de l'institut de sondage détaille les résultats de l'enquête au micro d'Europe 1.

Faible soutien de l'opinion. "Le mouvement social est complètement encalminé. Le soutien des Français reste faible, il attend à peine 46% contre une majorité qui juge le mouvement illégitime. On est nettement en-dessous de ce que l'Ifop avait mesuré au moment de la loi Travail. On est très en-dessous du soutien de plus de 70% enregistré au moment des mouvements sociaux contre la réforme des retraites de François Fillon et Eric Woerth. On est très en-dessous du CPE", énumère Frédéric Dabi, qui brosse le portrait d'un des mouvements les moins soutenus de ces 20 dernières années.

Le poids des interventions présidentielles. Il constate par ailleurs que les Français croient en l'aboutissement de la réforme ferroviaire : "69% des Français pronostiquaient que le gouvernement irait jusqu'au bout il y a une quinzaine de jours. C'est maintenant 74%. Ce +5 points est intervenu après la double intervention du président de la République, comme si l'opinion avait compris que le gouvernement ne lâcherait pas".