Mic-mac à Lille : des candidats au baccalauréat voient leur note passer de 1/20 à 16/20

  • A
  • A
Mic-mac à Lille : des candidats au baccalauréat voient leur note passer de 1/20 à 16/20
@ BORIS HORVAT / AFP
Partagez sur :

C'est "un véritable scandale" qu'ont découvert des correcteurs du baccalauréat S de l'académie de Lille. Selon le Syndicat national des enseignements de second degré, des notes ont été relevées arbitrairement après une erreur lors de l'épreuve de physique-chimie.

Que s'est-il passé dans l'académie de Lille pour en arriver à pareille situation ? Alors que les résultats du bac ont été dévoilés vendredi matin, on apprend que les notes de candidats aux épreuves de sciences-physiques et de mathématiques auraient été modifiées sans que les jurys ne soient mis au courant. 

Aucune délibération préalable. Selon le Syndicat national des enseignements de second degré (SnesFSU) de Lille, qui a lancé l'alerte, "des dizaines de professeurs, examinateurs et correcteurs convoqués en jury de bac au lycée Wallon de Valenciennes ont eu la stupeur de voir leurs notes modifiées sur les relevés, sans que les jurys, normalement souverains, aient pu délibérer".

La calculatrice interdite à tort. Tout serait parti de l'erreur du chef d'établissement d'un lycée de Maubeuge qui, lors de l'épreuve de physique-chimie des élèves de Terminale S, aurait interdit à tort l'usage des calculatrices. Les 200 élèves concernés ont exprimé leur indignation. Dans ce type de situation, les candidats lésés sont normalement convoqués pour repasser l'épreuve. Mais cette fois, leurs notes ont été rehaussées artificiellement. "Ces modifications, à notre connaissance, ont été effectuées de manière à ce qu'aucun des 200 élèves concernés ne soit 'ajourné'. Les dossiers scolaires n'ont pas été pris en compte, les notes ont été modifiées sans aucune autre logique qu'une logique comptable", dénonce le syndicat dans un communiqué.

La logique de la notation difficile à comprendre. Résultat des courses, les notes n'ont plus rien à voir avec celles obtenues initialement. "Par exemple, des élèves ayant obtenu initialement 01/20 voient leur note remontée artificiellement à… 16/20 en physique-chimie ; d'autres, notés initialement 07/20 passent à 15/20 en mathématiques et, comble de l'absurdité, un élève absent obtient la note de 09/20 en mathématiques… alors qu'il n'a pas passé l'épreuve !", illustre le syndicat.

Les jurys réunis lundi. Contactés par Europe 1, les services de l'Éducation nationale ont indiqué que les jurys seraient réunis à nouveau le lundi 9 juillet "pour leur permettre de réexaminer, le cas échéant, les notes attribuées à chacun de ces candidats". A l’issue de cette délibération, les notes définitives seront données aux élèves lundi soir, a par ailleurs indiqué le rectorat à l'AFP, soulignant qu'un numéro spécial a été mis à disposition des élèves et des familles pour les tenir informés.