Menace terroriste : 77% des Français jugent la lutte menée par l'exécutif "inefficace"

  • A
  • A
Menace terroriste : 77% des Français jugent la lutte menée par l'exécutif "inefficace"
Pas moins de 65% des Français désavouent la politique du président de la République et du Premier ministre en matière de lutte antiterroriste. @ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

Ils sont également deux sur trois à estimer que François Hollande et le gouvernement "ne mettent pas en oeuvre tous les moyens nécessaires à la lutte contre la menace terroriste".

Moins d'un mois après l'attentat de Nice, et plus de dix jours après l'attaque de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, les Français manifestent leur désaveu envers François Hollande et Manuel Valls. Selon un sondage Elabe pour Atlantico, publié samedi, deux Français sur trois (65%) estiment en effet que le Président et le gouvernement de Manuel Valls "ne mettent pas en oeuvre tous les moyens nécessaires à la lutte contre la menace terroriste". Un chiffre en forte hausse depuis janvier. 

Une prise en charge de la menace terroriste qui ne convainc pas. Cette opinion grimpe en effet de 19 points par rapport au précédent sondage, réalisé les 4 et 5 janvier après les attentats du 13 novembre 2015. L'institut d'études Elabe notent que ces résultats "marquent un tournant dans l'opinion publique". 34% pensent à l'inverse qu'ils prennent tous les moyens nécessaires, une opinion en baisse de 19 points. Seulement une majorité de sympathisants de gauche (67%, dont 74% des sympathisants socialistes, en baisse respectivement de 15 et 18 points par rapport à janvier) exprime un jugement positif. 

Les jugements négatifs atteignent 78% (+26) chez les sympathisants de la droite et du centre, dont 85% (+23) parmi les partisans des Républicains. Les sympathisants Front National sont les plus sévères avec 95% d'opinion négative (+ 16 points).

Une lutte "inefficace". Par ailleurs, 77% des personnes interrogées affirment que la lutte menée contre la menace terroriste n'est "pas efficace", soit une hausse de 24 points. Ils sont seulement 22% à la trouver "efficace" (en baisse de 25 points). Les sympathisants du Parti Socialiste sont les seuls à juger positivement, à une courte majorité toutefois (55%, -28 points par rapport à janvier), la politique menée par l'exécutif sur ce point.

A l'inverse, 94% (+28) des sympathisants Les Républicains et 97% (+20) de ceux du Front National jugent sa politique inefficace. 63% des partisans FN la jugent "pas efficace du tout", contre 35% pour la droite et le centre et 10% pour la gauche. 

Ce sondage a été réalisé via internet, les 2 et 3 août dernier, auprès de 1.000 personnes selon la méthode des quotas.