Marche des Fiertés : passages piétons arc-en-ciel vandalisés, Hidalgo va porter plainte

  • A
  • A
Marche des Fiertés : passages piétons arc-en-ciel vandalisés, Hidalgo va porter plainte
Le passage piéton a été repeint en blanc@ Capture d'écran Twitter Yohann Roszéwitch
Partagez sur :

À quatre jours de la Marche des Fiertés, des passages piétons repeints aux couleurs arc-en-ciel dans le quartier du Marais ont été vandalisés dans la nuit de lundi à mardi. La maire de Paris va saisir le procureur de la République.

À l'occasion de la Marche des Fiertés (ex-Gay Pride) qui se déroulera samedi, des passages piétons ont été repeints aux couleurs du drapeau LGBTQ (Lesbien, Gay, Bisexuel, Transgenre, Queer) à Paris. Mardi matin, l'un d'eux a été vandalisés. La maire de Paris a annoncé sur Twitter qu'elle allait saisir le procureur de la République. 

"LGBT hors de France". Dans le quartier du Marais (3ème et 4ème arrondissements de Paris), des passages piétons ont été peints aux couleurs de l'arc-en-ciel. Mardi matin, un message "LGBT hors de France" a été tagué au centre de l'un d'eux qui ont également été recouverts de peinture blanche. Plusieurs adjoints à la maire de Paris se sont insurgés contre ce vandalisme ainsi que le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux.









Le procureur saisi. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé sur Twitter que l'inscription serait effacée et que d'autres passages piétons seraient également repeints aux couleurs arc-en-ciel. ("Cette homophobie crasse nous rappelle à quel point la Marche des Fiertés est un événement utile", a-t-elle également tweeté.



L'édile a précisé que le procureur de la République allait être saisi par la ville de Paris.