Maltraitance des personnes âgées : plus d'appels que prévu au 3977

  • A
  • A
Maltraitance des personnes âgées : plus d'appels que prévu au 3977
Partagez sur :

Le 3977, numéro d'appel destiné à dénoncer les maltraitances aux personnes âgées, a reçu depuis sa création en février 2008 plus de 63.000 appels. Ses gestionnaires attendaient seulement 10 à 15.000 appels par an.

Beaucoup plus d'appels que prévu ont été reçus au 3977, le numéro de lutte contre la maltraitance des personnes âgées, selon la secrétaire d'Etat à la Solidarité Valérie Létard. Depuis sa création en février 2008, il y a 15 mois, le 3977 a reçu plus de 63.000 appels, soit environ 170 appels par jour ouvré. Ses gestionnaires attendaient seulement 10 à 15.000 appels par an.

Ecoutez Bernard Dupontet, président de l'Association française pour la bientraitance des aînés et handicapés :



Le grand nombre d'appels s'explique notamment par "une prise de conscience qui évolue" sur le sujet, selon les membres de l'association. Valérie Létard estime, pour sa part, "l'objectif est atteint (...) le tabou se lève". Mais l'afflux n'est pas sans poser des "difficultés" à l'association, qui ne peut répondre qu'à environ 70% des appels.

Le 3977 est ouvert du lundi au vendredi de 09h à 19h. L'Etat y consacre 1,5 million d'euros par an, a rappelé la secrétaire d'Etat.