Loi Travail : le policier gravement blessé souffre d'une fracture du crâne

  • A
  • A
Loi Travail : le policier gravement blessé souffre d'une fracture du crâne
Un membre des forces de l'ordre lors des affrontements de jeudi. Image d'illustration.@ Franck PENNANT / AFP
Partagez sur :

Grièvement blessé jeudi par un jet de pavé à Paris en marge d'une manifestation contre la loi Travail, le gardien de la paix était hors de danger vendredi. 

24 policiers ou gendarmes ont été blessés jeudi lors d'affrontement à Paris, en marge de la mobilisation contre le projet de loi Travail. Un d'entre eux a cependant été plus gravement touché. Atteint à la tête par un pavé, il souffre d'une fracture du crâne, selon Le Parisien

Il saignait. C'est lors d'un affrontement avec 300 casseurs près de la gare d'Austerlitz que ce policier en civil a reçu un pavé à la tête. Il a perdu connaissance et saignait abondamment d'une de ses oreilles, selon un de ses collègues. 

Hors de danger. Pris en charge en "urgence absolue" par l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, le pronostic vital de ce gardien de la paix de 38 ans n'est pas engagé. Ce qui n'empêche pas ses blessures d'être graves : fracture du crâne et hémorragie interne. 

124 interpellations. Des "groupes de casseurs", "très organisés", se sont livrés à des "exactions nombreuses" et à des "actes de violence inqualifiables" envers les forces de l'ordre, a estimé jeudi le préfet de Paris Michel Cadot. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a fait état de "24 policiers ou gendarmes blessés, dont 3 très grièvement à Paris" et de "124 interpellations" dans tout le pays. Il a "demandé aux organisateurs de condamner les violences à l'encontre des forces de l'ordre".