L'Italie en prière avec Padre Pio, un Saint controversé

  • A
  • A
L'Italie en prière avec Padre Pio, un Saint controversé
@ VINCENZO PINTO / AFP
Partagez sur :

Des milliers de fidèles sont venus se recueillir devant le corps de Padre Pio, ce frère capucin italien mort en 1968.

REPORTAGE

Tout un peuple a prié vendredi avec Padre Pio. Padre Pio, c’est le Saint italien, celui qui est dans toutes les voitures, taxis,  magasins. Un moine capucin mort en 1968, canonisé par Jean-Paul II et qui a été emmené en procession jusqu'au Vatican en traversant toute l'Italie. Une escorte digne d'un chef d'Etat. Reportage.

Un cercueil de verre, et à travers, on aperçoit la dépouille de Padre Pio, mort en 1968, son visage, recouvert d'un masque de silicone, est intact, porté dans les rues de Rome par des moines capucins. Au passage du corps, les fidèles se signent et applaudissent.

"J'étais dans ma chambre d'hôpital, et j'ai entendu sa voix". Tous ceux qui  sont là aujourd'hui ont un rapport très particulier avec Padre Pio, comme Andrina, 38 ans, qui se considère comme une miraculée. "En 2010, j'ai eu une septicémie, quasi mortelle. J'étais dans ma chambre d'hôpital, et j'ai entendu sa voix. Le lendemain, ma fièvre qui était très haute, a commencé à baisser. Je l'ai toujours prié, tous les jours... J'ai eu la chance de le voir présent, à travers le parfum de roses, ou bien j'ai même vu son visage apparaître sur les ombres d'un mur", raconte-t-elle au micro d’Europe 1.

zzz

"Il a été choisi par Dieu". Ces signes surnaturels, c'est ce qui a toujours rendu l'Eglise méfiante envers lui. Notamment à cause des stigmates qui seraient apparus sur son corps, comme ceux de Jésus Christ. Le peuple, lui, l'a toujours adoré. C’est le cas d’Anna : "Pour moi, c'est comme un Père, nous sommes ses enfants spirituels, voilà pourquoi on est là. Il a vécu la vie de Jésus et les mêmes douleurs que lui pendant la crucifixion. Il a été choisi par Dieu. Enfant, déjà, il avait des visions".

Aujourd’hui, le Pape François encourage la vénération de ce saint. A la fin de la procession, sa dépouille a été déposée dans la Basilique Saint Pierre jusqu'à jeudi.