L'incendie à Beaucaire était aussi l'oeuvre d'un pyromane

  • A
  • A
Partagez sur :

L'homme qui avait appelé les secours a finalement avoué être l'auteur de l'incendie. Il a été placé sous contrôle judiciaire lundi.

Alors que l'enquête est au point mort sur l'origine des gigantesques incendies qui ont ravagé 3.300 hectares de garrigue, touchés une vingtaine de maisons et fait trois blessés dans les Bouches du Rhône la semaine dernière, un autre départ de feu a mobilisé trois jours plus tard les secours à Beaucaire, près d'Arles. L'enquête révèle qu'il s'agissait là aussi d'un incendie provoqué par la main humaine, mais cette fois, l'auteur a été rapidement interpellé. 

600 m² brûlés. Samedi-dernier, dans l'après-midi, les pompiers sont appelés pour un départ de feu dans la commune de Beaucaire. Les flammes se propagent très vite et quatre Canadair sont rapidement déployés pour stopper l'incendie, finalement circonscris sur 600 m². L'homme à l'origine de l'appel finit par avouer qu'il a fabriqué une torche artisanale qu'il a allumée avec son Zippo et jetée au sol avant de prendre peur en voyant la végétation prendre feu.

Pas toutes ses facultés mentales. Un récit un peu confus dans lequel cet homme, qui ne jouirait pas de toutes ses facultés mentales, a aussi invoqué l'incendie accidentel. Entendu par les enquêteurs et la justice, il a été placé sous contrôle judiciaire lundi et sera jugé le 22 novembre.