Lille : une pétition contre l'ouverture d'un bar géré par des identitaires

  • A
  • A
Lille : une pétition contre l'ouverture d'un bar géré par des identitaires
le groupe d'extrême-droite Génération identitaire veut ouvrir un bar en plein centre de Lille. @ AFP
Partagez sur :

Une militante lilloise a lancé une pétition pour fermer un bar qui, lancé par le groupe d'extrême-droite Génération identitaire, doit ouvrir fin septembre.

A 200 mètres de la Grand-Place à Lille, un bar doit ouvrir fin septembre. Sa particularité : son propriétaire, le groupe d'extrême-droite Génération identitaire. Choquée, une militante a lancé une pétition pour fermer l'établissement, craignant "un déferlement de haine", rapporte La Voix du Nord

Un espace cinéma, une bibliothèque, une salle de sport... Génération identitaire Flandres-Artois-Hainaut y cultivera les grands thèmes de l'extrême-droite, à savoir la défense "du Français blanc" contre la "racaille", la "reconquête" des villes "occupées" par les "populations étrangères"... Les militants, en plus du bar, profiteront d'un espace cinéma, d'une bibliothèque, d'une salle d’entraînement à la boxe de rue.

"Non à l'ouverture d'un bar identitaire en plein centre de Lille". Ce programme, dévoilé dans une interview donnée à La Voix du Nord, a mis en colère Joe Dabir, conseillère du quartier des moulins et militante EELV. "C'est une incitation à la haine, également punissable par la loi. C'est trash et ça choque tout le monde", s'indigne-t-elle dans le quotidien régional. Vendredi soir, elle a donc lancé une pétition sur Change.org intitulée "Non à l'ouverture d'un bar identitaire en plein centre de Lille" avec ce sous-titre "juste un mot : inadmissible...". Lundi, en début d'après-midi, plus de 4.200 personnes avaient déjà apporté leur signature.