Lille : les commerçants de Wazemmes ensemble contre l’insécurité

  • A
  • A
Lille : les commerçants de Wazemmes ensemble contre l’insécurité
@ MAXPPP
3 partages

REPORTAGE - Pour dénoncer l’insécurité et la saleté, les commerçants du quartier de Wazemmes, à Lille, menacent de ne plus payer leurs impôts. 

Les commerçants du quartier de Wazemmes, à Lille, sont au bout du rouleau. Indignés par l’insécurité grandissante et la saleté indescriptible dans leur secteur, ils ont l’impression d’être totalement délaissés par les pouvoirs publics. Pour être entendus, une quinzaine d’entre eux menacent de ne plus payer leurs impôts locaux.

"Des hordes de dealers".  Quand il sert une cliente qui porte un collier ou un bracelet en or, le marchand de chaussures Patrick Wainstein la met immédiatement en garde contre les voleurs qui rodent dans le quartier. «A partir de 17h, le quartier devient un coupe-gorge", déplore ce gérant du magasin Félix Chaussures au micro Europe 1. "Il y a des hordes de gars qui dealent, qui volent  et qui cassent les voitures. C’est une catastrophe. Ce n’est plus acceptable". Ce vendeur du quartier de Wazemmes met en garde les pouvoirs publics : "on est prêts à aller au bout, c'est-à-dire ne plus payer notre taxe foncière tant que les pouvoirs publics ne nous prendront pas en considération".

Les commerçants sont prêts à se faire justice eux-mêmes. Pour essayer d’endiguer l’insécurité dans ce quartier du sud-ouest de Lille, certains commerçants sont même prêts à se substituer à la police. "On n’est pas armés avec des pistolets", confie l’un d’entre eux au micro Europe 1. "On est armés avec nos mains, des matraques, des bombes lacrymogènes. On les a d’ailleurs déjà utilisés sur ces voyous. S’ils ne veulent pas bouger, on fera nous-mêmes notre loi".

La mairie de Lille répond. Depuis plusieurs semaines, la colère monte dans ce quartier populaire de Lille. Et cette grogne aurait été entendue par la mairie de Lille qui promet de renforcer la présence policière dans les prochains jours.