Les pompiers en intervention paient les péages et veulent que cela cesse

  • A
  • A
Partagez sur :

Bien qu'un amendement ait été voté pour permettre aux pompiers en intervention de ne plus payer les péages, ils continuent à passer à la caisse. Une situation qui n'a que trop duré, dénoncent-ils.

C'est étonnant, et pourtant. Comme le reste des automobilistes, les pompiers passent à la caisse lorsqu'ils passent un péage, y compris lorsqu'ils sont en intervention. Intervention sur un feu de forêt, transport d'un patient vers un CHU en ville, renfort dans un autre département… autant de trajets qui coûtent donc très cher.

"Nous attendons que ce décret soit publié". En octobre dernier, un amendement a pourtant été voté à l'unanimité à l'Assemblée nationale pour supprimer ces frais, mais il n'est toujours pas appliqué. Pour le colonel Eric Faure, président de la fédération des sapeurs pompiers, il est grand temps que les pompiers en intervention ne paient plus. "Tout ce qui peut diminuer les dépenses des SDIS, nous le prenons. Nous attendons que ce décret soit publié, de manière que ce qui a été voté par les députés et sénateurs puisse entrer en vigueur", plaide-t-il au micro d'Europe 1.

Aider ceux qui aident. Neuf mois après son adoption, l'amendement péages gratuits pour les pompiers est donc toujours dans un tiroir. Officiellement, on plaide la difficulté de mise en oeuvre d'une telle mesure. Mais pour Françoise Dumond, présidente du SDIS du Var, la raison est tout autre. "On est en train de plier devant le lobby des concessionnaires autoroutiers, je le pense très sincèrement", dénonce-t-elle sur Europe 1. "Est-ce que ça ne peut pas être un beau geste que de dire : 'Nous aidons ceux qui aident tout au long de l'année' ?", interroge-t-elle.

Dans le Var, le budget péage des pompiers représente 130.000 euros par an, soit le prix de deux ambulances.