Les jeunes et le cannabis : à partir de quel âge faut-il être vigilant ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Sur Europe 1, deux spécialistes sont revenus sur l'étude, publiée le 20 janvier dernier, qui indique que l'âge de la première consommation de cannabis est stable.

INTERVIEW

Le 20 janvier dernier, l’Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT) publiait une étude sur les premières consommations d'alcool et de drogue chez les jeunes. Certains résultats se révélaient inattendus. "C’est la première fois que le nombre de jeunes dans cette classe d’âge, qui a fait la rencontre avec le tabac ou l’alcool, est en train de baisser", expliquait ainsi le psychologue clinicien Jean-Pierre Couteron sur Europe 1, au lendemain de la publication de l'étude.

Un élève sur quatre a consommé du cannabis en 3e. Si du côté de l'alcool, l’âge de la première expérimentation recule, celui du cannabis est resté stable par rapport à 2010. En sixième, ils sont "seulement" 1,5% à avoir fumé du cannabis mais quelques années plus tard, le pourcentage de consommateur est en augmentation. "Dès le collège, on a des adolescents de 14-15 ans qui nous déclarent avoir déjà fumé un joint de cannabis", a expliqué Stanislas Spilka, responsable scientifique à l’OFDT, dans Il n'y en a pas deux comme elle mercredi. En 2014, l’expérimentation du cannabis concernait ainsi près d'un élève de 3e sur quatre.

Les troubles liés au cannabis. "Plus on va retarder une consommation, mieux c'est. Avant 15 ans, aucune consommation de produits psychotropes : c'est vraiment ce qu'on peut préconiser", a indiqué Aude Stehelin, psychologue clinicienne au Trait d’Union à Boulogne. Une consommation prématurée a davantage de conséquences car le cerveau est plus exposé pendant l'adolescence. "Cela peut entraîner des troubles cognitifs, au niveau de la mémoire, de la tension et également contribuer à l'apparition de troubles psychiatriques", a précisé la psychologue clinicienne.

En 2014, 47,8 % des jeunes de 17 ans déclaraient avoir fumé du cannabis, contre 41,5 % en 2011.

>> Retrouvez l'intégrale de l'émission "Il n'y en a pas deux comme elle" ici