Nous sommes 66,3 millions de Français

  • A
  • A
Nous sommes 66,3 millions de Français
@ PIERRE ANDRIEU/AFP
Partagez sur :

DÉMOGRAPHIE - L'Insee a dévoilé mardi son dernier bilan démographique : la France compte 300.000 personnes de plus.

Une population plus nombreuse de 300.000 personnes, une mortalité en recul, une espérance de vie qui augmente à nouveau : voici le visage de la France esquissé par l'Insee dans l'édition 2015 de son bilan démographique dévoilé mardi En voici les principaux enseignements.

66,3 millions d'habitants. C'est le nombre de personnes qui vivent, au 1er janvier 2015, en France métropolitaine et dans les départements d'outre-mer. Soit une croissance annuelle d'environ 300.000 personnes (+0,4%) due principalement à une baisse du nombre des décès, a annoncé mardi l'Insee. Dans le détail, 64,2 millions de personnes vivaient en France métropolitaine et 2,1 millions dans les cinq départements d'outre-mer, y compris Mayotte devenu département en 2011.

13.01.Naissance.maternite.nourrisson.bebe.DIDIER.PALLAGES.AFP.1280.640

© DIDIER PALLAGES/AFP

Plus de naissances que de décès en 2014. Comme par le passé, la croissance de la population est principalement portée par le "solde naturel", c'est-à-dire l'excédent des naissances (820.000) sur les décès (556.000). En 2014, les décès ont été moins nombreux que l'année précédente, en raison d'un hiver doux et d'une épidémie de grippe saisonnière de faible intensité et de courte durée. La natalité de son côté est restée "stable mais dynamique", la baisse du nombre de femmes en âge de procréer étant compensée par une hausse de la fécondité. Le "solde migratoire", soit l'excédent des entrées par rapport aux sorties du territoire, a contribué de façon beaucoup plus marginale à la croissance de la population.

La France toujours plus féconde que ses voisins. Au sein de l'Union européenne à 28, l'Irlande et la France restent les pays les plus féconds avec 2 enfants par femme. L'âge moyen des mères à leur accouchement (tous rangs de naissance confondus) continue d'augmenter (+0,1 an à 30,3 ans). Au 1er janvier 2014, la France reste le deuxième pays le plus peuplé de l'UE, derrière l'Allemagne et devant le Royaume-Uni.

Les Français vivent plus longtemps. L'espérance de vie, qui avait marqué le pas, est repartie à la hausse : elle atteint désormais en moyenne 79,2 ans pour les hommes et 85,4 ans pour les femmes. En 20 ans, l'espérance de vie des femmes a progressé de 3,6 ans, celle des hommes de 5,6 ans, l'écart entre les deux sexes ne cessant de se réduire.

Une famille sur cinq est une famille nombreuse. Autre enseignement de l'étude de l'Insee : en France, une famille sur cinq est nombreuse, c'est-à-dire composée de trois enfants ou plus : ces foyers représentent 21,5% de l'ensemble des familles, un chiffre en baisse. Dans le détail, les familles traditionnelles, c'est-à-dire composées de deux parents et de leurs enfants communs, représentent quatre familles nombreuses sur six, les familles recomposées une sur six, et les familles monoparentales une sur six également.

Les immigrés vivent plus souvent avec trois enfants ou plus à la maison que les non-immigrés (36% contre 20%), mais cette tendance s'estompe dès la deuxième génération. Les non-diplômés ont plus d'enfants que les diplômés: 11,3% des hommes sans diplôme sont pères de famille très nombreuse (quatre enfants ou plus), alors que les détenteurs du brevet, d'un CEP, CAP ou BEP sont 5,1% dans ce cas, et les titulaires d'un diplôme de premier cycle universitaire 3,2%.

4% des mariages se font entre personnes de même sexe. Plus de 17.500 mariages homosexuels ont été célébrés en France entre la promulgation, en mai 2013, de la loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe et la fin 2014. Pendant l'année 2014, le nombre de mariages homosexuels est estimé à 10.000, ce qui représente 4% du nombre total de mariages (241.000), selon les chiffres de l'Insee.