Les deux dockers du port du Havre ont été remis en liberté

  • A
  • A
Les deux dockers du port du Havre ont été remis en liberté
@ AFP
Partagez sur :

Selon les informations d'Europe 1, les deux dockers du port du Havre qui avaient été interpellés mercredi matin pour des violences commises le 14 juin à Paris, ont été remis en liberté et doivent être jugés le 25 novembre. 

Interpellés mercredi matin pour des violences commises le 14 juin à Paris, deux dockers du port du Havre ont été remis en liberté en début de soirée. Selon les informations d'Europe 1, ils doivent être convoqués pour être jugés le 25 novembre prochain. 

Un jugement le 25 novembre. Conduits à Paris en garde à vue dans la matinée, les deux dockers vont donc être jugés le 25 novembre prochain. Le premier, un militant CGT de 34 ans, le sera pour coups et blessures volontaires sur agent de la force publique. Il avait été au préalable jugé et relaxé fin juillet pour jets de projectile. Le second sera lui jugé pour jets de projectile. Tous les deux ont été identifiés via des images d'une agence de presse étrangère. 

Ce qui s'était passé. Les deux dockers sont soupçonnés d'avoir commis des violence, le 14 juin à Paris, au cours de la manifestation nationale contre la loi Travail. En réaction à ces interpellations, la CGT avait bloqué le port du Havre. "Le gouvernement joue la terreur et nous résistons", avait tweeté le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez.