Le violon oublié dans une Autolib' a été retrouvé

  • A
  • A
Le violon oublié dans une Autolib' a été retrouvé
Partagez sur :

Le violon d'un musicien de l’orchestre de Paris égaré dans une Autolib' la semaine dernière a été retrouvé mercredi après un appel lancé un appel sur Europe 1.

Tout est bien qui finit bien. "Nous avons retrouvé le violon de Gilles Henry et nous allons lui remettre en main propre aujourd'hui". Quelques heures après l'appel du violoniste Gilles Henry lancé sur Europe 1 mercredi midi, Autolib' a annoncé avoir retrouvé l'instrument du musicien.

Un appel qui a porté ses fruits. "C’est un instrument que j’ai depuis 30 ans. Quand j’ai réalisé que je l’avais oublié dans l’Autolib', je me suis effondré", avait-il expliqué sur Europe 1 après avoir lancé un appel sur Facebook.



Un oubli malencontreux. Son violon, un "Lorenzo Storioni", a été fabriqué en 1785. Le violoniste l’avait oublié dans une Autolib' le jeudi 29 octobre à 12h30 à la station Courbevoie/Arche/49. Même s’il a un violon de remplacement, le musicien estimait que rien n’était pareil sans son instrument de toujours.

AIDEZ-NOUS

Le clin d'oeil de Valls. Sa détresse avait trouvé écho mercredi midi sur Europe 1 quand, quelques minutes après son témoignage, Jean-Michel Aphatie a lu en direct le SMS qu'il venait de recevoir. "C'est Manuel Valls qui me l'a adressé et qui écrit ceci : 'Gilles Henry a eu ma femme la violoniste Anne Gravoin, ndlr) qui le connaît bien, et on met le paquet pour retrouver son violon'.

Gilles Henry n'a jamais perdu "l’espoir" de retrouver son violon... L'épilogue de cette histoire lui donne raison !