Et le rond-point le plus laid de France se trouve à...

  • A
  • A
Partagez sur :

L’association Contribuables associés a publié mardi les résultats d’un vote organisé sur internet. Le vainqueur se trouve à Pontarlier, dans le Doubs.

Parmi les milliers de rond-points situés dans toute la France, certains se distinguent par leur originalité ou leur mise en valeur du patrimoine local. D’autres, cependant, se font remarquer pour leur laideur ou leur coût exorbitant. Partant de ce constat, l’association Contribuables associés a lancé une consultation sur internet pour élire les pires rond-points de France, dont le résultat a été publié mardi. Et le grand gagnant est situé à Pontarlier, dans le Doubs.

Un "masque André Malraux" à 15.000 euros. Ce rond-point a été largement "élu" par les internautes, avec 33% des 12.500 votes. Financé par la ville de Pontarlier, il arbore un "masque d’André Malraux" qui n’a visiblement pas plu du tout aux votants. Ce rond-point, créé en 1998, a tout de même coûté à l’époque 100.000 francs (15.000 euros) selon l’association.

20 milliards d’euros pour construire des rond-points. Sur le podium on retrouve également "le cadran solaire de Perpignan", un ouvrage monumental de 30 mètres de long et 22 mètres de haut, érigé en 2014 et qui a coûté près de 300.000 euros ! Sauf que pour pouvoir lire l’heure, "il faudrait un hélicoptère", note avec ironie l’association.

Enfin, le troisième "lauréat" est "l’arbre en ciel" de Cugnaux, en Haute-Garonne. Cette étrange sculpture, haute de 7 mètres, a tout de même été payée près de 70.000 euros en 2013. Selon l’association, "plus de 20 milliards d’euros ont été dépensés pour la construction des rond-points et giratoires".