Le prix des loyers poursuit sa baisse en 2015

  • A
  • A
Le prix des loyers poursuit sa baisse en 2015
@ Patrick Kovarik / AFP
Partagez sur :

L'observatoire Clameur salue un marché locatif en pleine forme avec une hausse des signatures de bail... et une baisse générale des loyers.

La baisse des loyers se confirme... L'observatoire Clameur, qui regroupe les principaux acteurs de l'immobilier, a présenté mardi son étude annuelle. L'occasion de faire le point sur un marché locatif privé se porte très bien avec une hausse de 12% de signatures de bail sur 2015.

Baisse des grands appartements. En plus de cela, les prix ont été revus à la baisse dans 70% des grandes villes et notamment sur les grands logements. Les appartements de 3, 4 ou 5 pièces et plus ont en effet vu leur loyer baisser de 5% en moyenne et ce, à Paris comme en régions. Les familles qui paient chaque mois 2000 à 2500 euros de loyer pour ces appartements se retrouvent désormais en position de force pour négocier.

Des travaux à faire. La raison est simple : ces appartements ont souvent été gardés pendant 7 à 8 ans avec, donc, des travaux à faire. Or, ces travaux sont de moins en moins souvent effectués par le bailleur ou le propriétaire explique Michel Mouillart, professeur d'économie à l'Université Paris Ouest. "Les candidats à la location qui arrivent ne trouvent plus un logement qui a été refait complètement comme c'était le cas auparavant et donc, les locataires, négocient le prix", commente-t-il, précisant que "les grands logements sont généralement ceux qui nécessitent le plus de travaux avant la remise en location".

La tendance devrait se confirmer dans les prochains mois. En effet, le moral des ménages est bon et a retrouvé son niveau de 2007, soit avant la crise de l'immobilier. En outre, les taux devraient rester très bas cette année et vont continuer à favoriser l'accession à la propriété. Or, une fois sur trois, ces nouveaux propriétaires, sont des anciens locataires, ce qui libère automatiquement des logements sur le marché de la location.