Le port du jogging interdit dans un lycée des Yvelines

  • A
  • A
Le port du jogging interdit dans un lycée des Yvelines
Le terme de "tenues décentes" reste à la libre interprétation des établissements.@ FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :

Des élèves et des parents s'élèvent contre une interdiction qu'ils jugent disproportionnée et liberticide.

Depuis la rentrée scolaire, la proviseur du lycée Condorcet de Limay, dans les Yvelines, a interdit le port du jogging à ses élèves. La mesure a été approuvée en amont par les enseignants et les parents d'élèves de l'établissement et inscrite dans le règlement intérieur depuis mai. Les élèves qui oublient ou bravent l'interdiction sont sanctionnés par une retenue le mercredi après-midi.

Collée pour un joggingLe Parisien s'est rendu sur place pour recueillir des réactions. Personne ne portait de jogging le jour du reportage mais les étudiants n'apprécient pas tous l'interdiction vestimentaire. Ainsi, une élève de seconde se plaint d'une mesure trop restrictive : "Une copine s'est présentée en jogging alors qu'elle avait cours de sport le matin, elle a été collée". En plus du jogging, les couvre-chefs de toute nature sont interdits. Ni la proviseur, ni l'académie n'ont répondu aux sollicitations du quotidien.

Texte liberticide. Une mère, dont la fille a été sanctionnée pour avoir porté son jogging en cours, a décidé de s'élever contre ce texte qui "va à l'encontre de la liberté des élèves". Bouchra En-Nadi a écrit un courrier à la proviseur et au recteur pour critiquer ce règlement : "Mon enfant continuera à s'habiller à sa guise, sous réserve que sa tenue soit correcte et décente et sans aucun signe ostentatoire religieux".

Que disent la loi et les règlements ?

Les tenues vestimentaires des élèves sont réglementées. La loi du 15 mars 2004 interdit "le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse". La circulaire n° 2011-112 de l'Éducation nationale précise que le "port de tenue destinée à dissimuler son visage ou incompatible avec certains enseignements, susceptible de mettre en cause la sécurité des personnes ou les règles d'hygiène" n'est pas autorisé. Généralement, les règlements intérieurs des lycées imposent des tenues convenables.

Mais en l'absence de précisions sur ce qu'est une tenue décente ou respectueuse de la laïcité, les vêtements susceptibles d’entraîner une exclusion sont libres d'interprétation. Des cas d'élèves refusés à l'entrée de leur collège ou lycée pour le port d'une capuche, d'un débardeur, d'une jupe trop courte (ou trop longue), d'un t-shirt avec décolleté plongeant, d'un pantalon déchiré ou laissant apparaître le caleçon, ont été reportés ces dernières années.