Côtes-d'Armor : le druide embauché par une commune "ne remplacera pas les médecins"

  • A
  • A
Partagez sur :

A partir de vendredi, Gwenaël Trochet, druide guérisseur, assurera des consultations dans une petite commune bretonne, en complément de la médecine traditionnelle. 

Alors que certains habitants ont mal accueilli la nouvelle, le druide guérisseur se veut rassurant. "Je ne vais pas remplacer les médecins", a prévenu Gwenaël Trochet sur Europe 1, jeudi. A partir de vendredi, ce druide guérisseur assurera une permanence à la mairie de La Roche-Derrien, une commune d'environ 1.000 habitants, située dans les Côtes-d'Armor et en pénurie de médecin généraliste. "Je ne suis pas là pour me substituer à la médecine, je suis plutôt dans une aide complémentaire", assure-t-il.

Recruté sur Le Bon Coin. "Ça s'est fait très rapidement, tout se précipite", a confié le druide. Pendant un mois, il sera à l'essai, la mairie attendant de voir les résultats de ses consultations. Le druide est le seul à avoir répondu à la petite annonce publiée sur le site le Bon coin par la commune, dont le dernier médecin partira bientôt à la retraite.

"Rééquilibrer le corps." "Je peux les aider de manière complémentaire", estime le druide, qui avoue "faire lui-même appel à des médecins si nécessaire". Après des études d'art, Gwenaël Trochet a découvert le travail de druide "par hasard", au cours d'un stage de musique. "Je ne partais pas vers ça du tout, mais j'ai eu une sorte de révélation", raconte-t-il. Son travail se fait à base de plantes et de pierres, mais aussi par le toucher. "Je peux rééquilibrer les déséquilibres du corps", estime-t-il. "Mais ce n'est pas avec une pierre que je vais soigner des cancers."

Mise à jour vendredi 10h :

Après avoir observé le buzz prendre, la mairie a finalement admis qu'il s'agissait d'un canular. Si la petite annonce sur le Bon coin est bien réelle, toute la suite a été savamment orchestrée. Après avoir posté l'annonce, "nous avons reçu un coup de fil de gens qui font un peu de com’, et qui nous ont proposé d’annoncer que nous allions recruter un druide. Au point où nous en somme, on s'est dit, on y va, on fonce dans le tas… On a essayé le ton de l'humour, de la blague… mais c’est très sérieux", s'est justifié l'édile. Quant à Gwenaël Trochet, ne le cherchez pas dans la forêt de Brocéliande, il est en fait un comédien !