Le dalaï-lama à Strasbourg : "J'en ai rêvé"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le principal leader spirituel du bouddhisme tibétain va donner deux sessions d'enseignement samedi et dimanche au Zenith de la capitale alsacienne.

REPORTAGE

Le dalaï-lama entame la dernière étape de sa visite en France. Après Paris, mardi et mercredi, il est désormais à Strasbourg. Le principal leader spirituel du bouddhisme tibétain va donner deux sessions d'enseignement samedi et dimanche au Zenith de la capitale alsacienne. Europe 1 est déjà sur place.

Assis sur des coussins. Vous ne trouverez pas de places assises aux abords de la scène. Seulement de la moquette bleue, fixée par du gros scotch. Et pour cause : ici, c'est coussin obligatoire. "Les gens viennent avec leur coussin, et ils écoutent l'enseignement assis sur leur coussin, comme cela se passe dans des temples bouddhistes".

8.500 personnes. Au Zénith de Strasbourg, le dalaï-lama va s'exprimer devant 8.500 personnes, dont Sacha, très impatiente. "Pour moi, c'est une joie extraordinaire. J'en ai rêvé. C'est une forme de consécration dans ma vie de bouddhiste. On ne peut pas l'appeler 'star', c'est quelqu'un d'une simplicité extraordinaire. Mais c'est certainement une étoile", témoigne-t-elle au micro d'Europe 1. 

"On entend voler une mouche". Lama Tsultrim, lui, est habitué au calme de son monastère bouddhiste, "un peu perdu dans les Vosges", comme il le dit lui même. Un calme qu'il est sûr de retrouver ici au milieu de la foule. "J'ai déjà assisté à ce genre de rassemblements. À Bercy Paris par exemple, il y avait 15.000 personnes. Et vous entendez voler une mouche quand le dalaï-lama enseigne".

Samedi matin, le dalaï-lama a commencé ses enseignements par un texte du deuxième siècle : "Le commentaire sur l'Esprit de l'Eveil".