"Le bilan de l'état d'urgence est au mieux pathétique"

  • A
  • A
Partagez sur :

Pierre Tartakoswky, président d’honneur de la Ligue des droits de l'Homme, appelle le gouvernement à lever l'état d'urgence.

INTERVIEW

"L'état d'urgence commence à vieillir et, quand on fait le bilan, on se rend compte qu'il est au mieux pathétique, et en fait pas beau du tout." Invité d'Europe 1 Soir mercredi, Pierre Tartakowsky, président d’honneur de la Ligue des droits de l'Homme, appelle vigoureusement l'exécutif à "revenir à la normale pour permettre à la démocratie de respirer à fond".

"Rien à voir avec une lutte efficace". "La plupart des gens qui ont été inquiétés ou maltraités n'avaient pas grand chose à voir avec le terrorisme", estime le président d'honneur de la Ligue des droits de l'Homme. "La police a profité d'un effet d'aubaine pour régler ses comptes, mettre hors d'état de nuire un ou deux délinquants… mais ça n'a rien à voir avec une lutte efficace avec le terrorisme". 

Selon les informations d'Europe 1, François Hollande prépare une prolongation de l'état d'urgence, instauré jusqu'au 26 février après les attentats du 13 novembre. L'exécutif doit annoncer sa décision "dans les prochains jours", selon l'Elysée. La Ligue des droits de l'homme a, elle, saisi le Conseil d'Etat pour mettre fin à l'état d'urgence.