Laura Smet : "J'aurais préféré que cela reste en famille" mais "j'ai choisi de me battre"

  • A
  • A
Partagez sur :

La fille de Johnny Hallyday a écrit une lettre adressée post-mortem à son père. 

"J'ai choisi de me battre", écrit Laura Smet dans une lettre adressée post mortem à son père Johnny Hallyday, dont elle a décidé de contester le testament en justice.

"Un testament nous déshéritant totalement". "J'ai appris, il y a quelques jours, que tu aurais rédigé un testament nous déshéritant totalement David (son demi-frère, ndlr.) et moi", écrit l'actrice dans cette lettre transmise à l'AFP par l'intermédiaire de ses avocats. "Il y a encore quelques semaines, tu me disais à table : 'Alors, quand est-ce que vous faites un enfant?'. Mais que vais-je pouvoir lui transmettre de toi, toi que j'admire tant?", poursuit-elle. "Tant de questions sans réponses. Toutes ces fois où on a dû se cacher pour se voir et s'appeler ! Il m'est encore insupportable de ne pas avoir pu te dire au revoir, papa, le sais-tu au moins ?", poursuit Laura Smet dans cette lettre.

"Je suis si fière d'être ta fille". "Toutes les nuits tu viens me voir dans mon rêve, je te vois : tu es beau, sans aucun tatouage, tu es enfin libre et tu cours dans la brume l'air totalement perdu et apeuré", écrit-elle. "Je t'entends, papa, et moi, j'ai choisi de me battre. J'aurais préféré que tout cela reste en famille, malheureusement, dans notre famille c'est comme ça...", ajoute Laura Smet, en concluant sa lettre sur ces mots: "Je suis si fière d'être ta fille. Je t'aime Papa."

Plus grande star du rock français, Johnny Hallyday est décédé à 74 ans le 6 décembre des suites d'un cancer. Marié pendant 21 ans à Laeticia, il était père de quatre enfants: David, l'aîné, qu'il a eu avec Sylvie Vartan, Laura Smet, née de son union avec Nathalie Baye, et Jade et Joy, adoptées pendant son dernier mariage