Laurence Rossignol confie à Flavie Flament une mission sur les délais de prescription du viol

  • A
  • A
Laurence Rossignol confie à Flavie Flament une mission sur les délais de prescription du viol
La ministre des Droits des Femmes a confié une mission sur le viol à Flavie Flament@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

En sa qualité de victime et d"experte", Flavie Flament sera en charge d'une mission sur les délais de prescription du viol. 

Dans le cadre du lancement du 5ème plan de lutte contre les violences faites aux femmes, la ministre de la Santé et des Droits des Femmes Laurence Rossignol a annoncé mardi sur RTL qu'elle confiait une mission sur les délais de prescription du viol à l'animatrice Flavie Flament. 

Une mission sur le délai de prescription. "J’ai décidé de proposer à Flavie Flament - et elle a accepté - de conduire une mission de consensus - elle sera accompagnée par un pénaliste -, pour justement mettre en présence les positions, comprendre et faire avancer un consensus sur l’allongement ou pas de la durée de prescription." "Elle, c'est une victime mais c'est une experte de ce sujet également", ajoute la ministre.

Flavie Flament, victime et spécialiste. Son choix s'est porté sur l'animatrice de télévision car elle a récemment évoqué, dans son livre La consolation, le viol dont elle a été victime par le photographe David Hamilton alors qu'elle avait 13 ans. Depuis cette révélation, d'autres témoignages de femmes ayant aussi été violées par l'artiste ont émergé. Mais tous ces actes sont sous le coup du délai de prescription (20 ans après la majorité pour un viol sur mineur). Le photographe ne peut donc pas être inquiété par la justice.