La mère de Fiona "veut encore manipuler la chambre de l’instruction"

  • A
  • A
Partagez sur :

Cécile Bourgeon, la mère de la petite Fiona, demande mardi sa remise en liberté.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

La mère de la petite Fiona, Cécile Bourgeon, va-t-elle sortir de prison ? Un mois après que la Cour d’assise du Puy-de-Dôme l’a acquittée pour les coups mortels sur sa fille, elle demande sa mise en liberté et la requête est examinée ce mardi matin, à partir de 9h, par la chambre de l’instruction de la cour d’Appel de Riom. Me Charles Fribourg, avocat de Nicolas Chafoulais, le père (biologique) de Fiona, a réagi à cette demande au micro d’Europe 1.

"C’est dangereux". "Son acquittement partiel n’est pas définitif. Et lorsque l’on ment tout le temps pendant l’instruction, que l’on a  manipulé la population, les enquêteurs, les juges, les journalistes, on veut encore manipuler la chambre de l’instruction et peut-être à nouveau les jurés de la Cour d’assises. C’est dangereux", juge-t-il.

"Il prend des coups depuis le début de ce dossier". A la question de savoir comment son client vit cet épisode, Me Charles Fribourg le reconnait : "c’est particulièrement difficile. Il prend des coups depuis le début de ce dossier. Il connait Cécile Bourgeon, sa capacité à manipuler les gens, à mentir, elle continue et elle en profite, donc c’est un peu délicat pour lui…"