La Méduse, ce petit resto parisien victime de son succès sur Tripadvisor

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La Méduse, dans le 10e arrondissement, est classé numéro 1 à Paris sur 145.000 établissements. Résultat : des clients du monde entier s'y pressent, avec parfois des exigences inattendues.

REPORTAGE

Sur Tripadvisor, le classement des internautes et leurs 14.000 références font chavirer les clientèles de palaces, qui débarquent dans les petits restaurants de quartier bien notés. Depuis deux semaines, La Méduse, un petit bistrot d'une trentaine de couverts situé dans le 10e arrondissement, est classé numéro 1 des restaurants parisiens sur la plateforme de notation.

Des demandes surprenantes. Ouvert depuis deux ans, le troquet se trouve bien loin des quartiers touristiques, le long du canal Saint-Martin, et n'est pas un établissement étoilé. Pourtant, les clients étrangers viennent maintenant du monde entier pour s'installer dans cette salle aux tables et chaises dépareillées. Et certains d'entre eux, peu habitués à l'ambiance, ont parfois des demandes pour le moins étonnantes. "Il y a des gens qui ont appelé pour savoir si on avait un service de voituriers. Quand vous voyez l'endroit, vous vous imaginez bien que non…", raconte en souriant l'un des gérants, Gildas, au micro d'Europe 1.

"On a gagné un tiers de clientèle". Cette première place, à laquelle ils ne s'attendaient pas, n'a pas donné la grosse tête aux membres de l'équipe. "C'est rigolo ! Le téléphone s'est mis à sonner, et j'ai dû travailler mon anglais", glisse Gildas. "C'est complet pratiquement tous les soirs en ce moment", se réjouit-il. En cuisine, Hugo prépare du poulpe, "dans un bouillon avec de la carotte, du gingembre, du citron". Ravi de constater l'engouement de la clientèle pour sa cuisine, il a dû augmenter considérablement son rythme de travail. "Là, ça fait deux semaines que c'est le rush ! On a gagné un tiers de clientèle", souligne-t-il. Ses conditions de travail sont pourtant bien différentes de celles des grands palaces parisiens. "La cuisine est toute petite, on a de très petits moyens. On essaie de faire une cuisine avec nos armes et le plus d'amour qu'on peut y mettre".

"C'est très sophistiqué". Côté clientèle étrangère, la surprise est totale. "On ne s'attendait pas à un lieu comme celui-là, mais à un endroit plus élégant", glisse Sam, qui vient de Hong-Kong. "On a cherché le restaurant classé numéro 1. On voulait manger quelque chose d'exotique, et finalement, c'est très sophistiqué", assure ce touriste, tout en dévorant son dos de cabillaud. Des plats avec les mêmes produits qu'un restaurant étoilé, mais ici rien ne dépasse 20 euros. A ce prix-là, il faut donc réserver très à l'avance.