La "marche des femmes" appelle à la grève générale le 8 mars

  • A
  • A
La "marche des femmes" appelle à la grève générale le 8 mars
Le 8 mars, les femmes du monde entier sont appelées à faire grève.@ AFP
Partagez sur :

La Women’s March appelle à la grève générale pour la Journée de la femme. L’idée n’est pas nouvelle et est déjà portée en France par plusieurs organisations.

Elles veulent une Journée de la femme… sans femme. Les organisateurs de la Women’s March ont lancé mardi un appel à la grève générale des femmes sur Twitter pour le 8 mars, date de la Journée internationale de la femme. "Dans l’esprit des femmes et de leurs alliés, unis au nom de l’amour et de l’émancipation, nous offrons un Jour Sans Femme", tweete le mouvement américain.




Le succès planétaire d’un mouvement. La Women’s March avait initié une imposante marche des femmes, relayée dans les grandes capitales par des millions de personnes, au lendemain de l’investiture de Donald Trump, le 21 janvier. Les manifestants entendaient montrer leur opposition au nouveau président américain, et dénoncer alors ses propos sexistes et ses mesures polémiques. Après la réussite de cette mobilisation, le mouvement avait promis de continuer le combat.

Un coup porté à l’économie. Le site web de Women’s March présente en effet dix actions à réaliser dans les 100 premiers jours de la présidence Trump. L’appel à la grève du 8 mars marque ici un retour à la rue, et surtout un coup porté à l’économie, relève le Huffington Post. Au-delà de la grève générale des femmes -qui marque donc leur absence au travail-, le mouvement appelle à boycotter les entreprises qui soutiennent le président américain.

Une première grève…. en 1999. Toutefois, la grève des femmes le 8 mars n’est pas une chose nouvelle. Depuis le 8 mars 2000, les femmes des quatre coins du monde sont appelées à faire grève ce jour-là, selon le blog 8mars.info. La "grève mondiale des femmes" a vu le jour en 1999 à l’initiative des Irlandaises, et l’année suivante elle est généralisée à l’international, rappelle le blog. "Le 8 mars, faites grève pour un monde qui respecte le travail des femmes", indique encore le site.

Des actions déjà prévues en France. Dans l’hexagone, un appel à la grève a déjà été lancé par plusieurs organisations féministes et syndicales pour le 8 mars prochain, indiquent Les Glorieuses à Europe1.fr. "Cette mobilisation précède en fait l’implication des Américaines. On a commencé à y réfléchir après le mouvement du 7-Novembre (mouvement de grève des femmes pour l'égalité salariale en France, ndlr), et les Américaines se joignent pour la première fois" à cette grève internationale du 8 mars, précise Rebecca Amsellem, fondatrice de la newsletter Les Glorieuses.

Un rassemblement est notamment prévu le 8 mars place de la République à Paris à 15h40, et d’autres actions seront annoncées à la fin du mois. Les Glorieuses, qui soutiennent cet appel à la grève mais n’en sont pas à l’initiative, aimeraient un boycott de la consommation, détaille encore à Europe1.fr Rebacca Amsellem : "Tout le monde peut y participer, et il s’agit de montrer que les femmes sont aussi une puissance économique."