La Finlande pourrait bientôt verser 800 euros par mois à tous ses citoyens

  • A
  • A
La Finlande pourrait bientôt verser 800 euros par mois à tous ses citoyens
Dès la fin 2016, les Finlandais pourraient bien recevoir 800 euros par mois... sans rien faire. @ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

ALLOCATION UNIVERSELLE - Le gouvernement finlandais réfléchit à verser une allocation de 800 euros par mois à tous ses citoyens. 

Pauvres ou riches, les Finlandais devraient bientôt bénéficier d'une aide de 800 euros par mois. D'après le site Quartz qui révèle l'information, le gouvernement finlandais est en train de mettre en place un revenu de base, sans considération de richesse ni d'âge. En contrepartie, toutes les prestations sociales habituelles seront supprimées. 

Simplifier le système de prestations sociales... Selon un sondage toujours relayé par Quartz, 69% des Finlandais approuvent cette idée de revenu de base. "Pour moi, le revenu de base simplifie le système de sécurité sociale", a récemment expliqué le Premier ministre Juha Sipilä, qui avait fait de cette allocation universelle de 800 euros par mois l'une de ses promesses de campagne.

... et lutter contre le chômage. En plus de lutter contre la pauvreté, ce revenu de base pourrait aussi permettre de lutter contre le chômage. L'idée est simple : avec cette allocation de 800 euros par mois, le gouvernement entend encourager le travail. Accepter un travail temporaire pour simplement quelques heures par semaine ne serait plus pénalisant avec ce revenu de base. Cette mesure pourrait donc faire du bien à l'emploi dans un pays qui compte près de 10% de chômage. 

Un test pour commencer et une application dès 2016. Cette mesure, qui pourrait coûter 50 milliards d'euros par an à la Finlande, devrait d'abord être testé sur un groupe de citoyens qui percevront 550 euros par mois dans un premier temps. Si l'expérience s'avère bénéfique, le revenu de base sera généralisé à toute la population. D'après le site Quartz, ce projet de loi pourrait être déposé dès novembre 2016.