La cigarette électronique bientôt interdite dans les cafés ?

  • A
  • A
La cigarette électronique bientôt interdite dans les cafés ?
La cigarette électronique peut toutefois être considérée comme "un outil de sevrage tabagique".@ AFP
Partagez sur :

Le Haut Conseil de la Santé Publique recommande d'étendre l'interdiction de la cigarette électronique aux cafés et aux restaurants.

Vapoter dans les lieux publics sera-t-il bientôt interdit ? Peut-être, si l'on s'en tient à l'avis du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP). Mercredi, l'instance de santé a publié une nouvelle recommandation sur la cigarette électronique, après avoir été saisi en octobre par le gouvernement sur ses dangers et ses atouts.

Le HCSP recommande ainsi "d’étendre l’interdiction d’utilisation à tous les lieux affectés à un usage collectif (...) à l’instar des interdictions frappant l’usage de tabac". Sont visés les lieux fermés et couverts qui accueillent du public comme les cafés, les restaurants, les bars, les boîtes de nuit, etc... Le Haut Conseil de la Santé Publique précise toutefois que "les risques liés au vapotage passif sont nuls ou extrêmement limités pour les tiers".

Un outil pour arrêter de fumer. Dans son avis, il considère par ailleurs la e-cigarette "comme une aide pour arrêter ou réduire la consommation de tabac des fumeurs", "au moins à court terme".

Vapoter dans les bureaux, c'est fini. Depuis la promulgation de la loi Santé, fin janvier 2016, la cigarette électronique est déjà interdite dans certains lieux publics comme les écoles et les transports collectifs. Le vapotage dans tous les espaces clos collectifs de travail est également prohibé. En France, entre 1,2 et 1,5 million de personnes utilisent des cigarettes électroniques.