Karin Viard confie avoir été victime de “prédateurs sexuels”

  • A
  • A
Karin Viard confie avoir été victime de “prédateurs sexuels”
Karin Viard a confié avoir été victime d'abus sexuels de la part de "prédateurs sexuels"@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

"J'ai préféré passer à la casserole plutôt que de me rebeller" confie l'actrice dans une interview accordée à Gala publiée mercredi.

L'actrice française Karin Viard à l'affiche du film Les chatouilles, en salles mercredi prochain, a confié qu'elle avait été victime de "prédateurs sexuels qui ont anesthésié [ses] sensations", dans une interview accordée à Gala publiée mercredi.

Des "prédateurs sexuels qui ont anesthésié mes sensations". "Je suis tombée sur des prédateurs sexuels qui ont anesthésié mes sensations, et j’ai préféré 'passer à la casserole' plutôt que de me rebeller parce que ça me paraissait plus simple", a raconté la comédienne. Ce n'est que lorsque l'affaire Weinstein, du nom de ce magnat de l'industrie du cinéma américain accusé de multiples viols et agressions sexuelles, a éclaté que la quinquagénaire a réalisé ce qu'elle avait vécu. "Avant cette affaire-là, je n’avais pas pris conscience qu’il y a des gens qui portent en effet en eux l’ADN du prédateur", a-t-elle confiée au magazine.

"J'étais une oie blanche". L'actrice explique cette relation abusive avec certains hommes par son enfance pas tout à fait rose. Lorsque ses parents se séparent alors qu'elle est enfant, Karin Viard est confiée à ses grands-parents. Elle souffre alors de ne pas avoir été regardée par son père. "J'étais une oie blanche, j’avais une certaine naïveté, une sorte de candeur", une innocence dont certains hommes ont abusé.

Dans le film Les Chatouilles, Karin Viard interprète la mère d'une jeune femme qui dévoile à 30 ans qu'elle a été violée dans son enfance par l'ami de ses parents.