JoeyStarr répond aux auditeurs d'Europe 1

  • A
  • A
Partagez sur :

Invité exceptionnel de la matinale d'Europe 1 lundi, JoeyStarr a répondu aux questions des auditeurs et des internautes d'Europe 1. 

Invité de la matinale d'Europe 1 lundi, l'acteur, rappeur et nouveau juré de Nouvelle Star, JoeyStarr a répondu aux questions que vous lui avez posées. Voici ses réponses :

  • Quel est votre avis sur les règlements de compte à Marseille qui font régulièrement des morts ?

Je suis spectateur de tout ça. Il y a une jeunesse qui se fout en l’air. Ces règlements de compte sont liés aux trafics de drogue et même si cela fait des années qu’on polémique autour de la légalisation du cannabis, je ne pense pas que ce soit la seule solution pour éviter ces situations.

  • Si vous aviez du temps pour parler avec Dieu, que lui diriez-vous ?

Je suis athée en fait. Ma mère croit en Dieu mais moi j’ai plus confiance en l’homme. Je ne crois en Dieu que dans les moments compliqués notamment quand on voit les événements actuels. Mais je n’ai pas besoin de ce garde-fou.

  • Avez-vous des remords avec votre groupe Suprême NTM ?

Non, je n’ai pas de remords. D’ailleurs on sera à nouveau sur scène le 18 avril. Cela fait partie de l’une des plus belles aventures de ma vie donc je n’ai aucun regret. Mais ce que je dis c’est que dans notre couple, personne n’a voulu faire la femme donc au bout d’un moment, on a du arrêter. Et à 48 ans, j’ai encore l’âge de faire de la musique ! 

  • Quelle est la musique que JoeyStarr écoute en cachette ?

Ça doit être "la petite Huguette", une chanson grivoise. Je la chante devant mes enfants qui me regardent comme un dingue ! Quand je dis "tripote moi avec les doigts", ça les fait mourir de rire !

  • Que pensez-vous de la nouvelle scène du rap et notamment de Nekfeu ?

Je crédite carrément Nekfeu mais pour moi ce n’est pas la nouvelle scène. Aujourd’hui on est sur du "game", c’est à qui va le plus surenchérir cette posture de gangster alors qu’au départ nous sommes des musiciens. Peut-être que je me ramollis mais pour moi, dire "nique la police", ne doit pas être une simple posture.

  • Comment peut-on faire aujourd'hui à la fois de l’underground et Nouvelle Star ?

Je ne vois pas où est le problème. J’ai plein de casquettes : je suis auteur, interprète et acteur et en plus j’aime la musique dans sa globalité. Il n’y a qu’en France que c’est très dérangeant. Aux Etats-Unis, Pharrell Williams fait partie du jury de The Voice et ça ne pose de problème à personne. C’est très récréatif pour moi, la paie est bien et en plus je suis entouré de musiciens comme moi ! Et peut-être que ça peut donner une nouvelle couleur à la Nouvelle Star.

  • Est-ce que vous trouvez que le rap d'aujourd’hui véhicule une certaine violence dans les quartiers ?

Pas mal de rappeurs ne sont pas là pour les bonnes raisons. Moi, j’ai plutôt tendance à me définir comme un musicien et quand tu aimes la musique dans sa globalité, tu la glorifies autrement qu’en tortillant du cul avec des clips de rap avec des nanas et des grosses voitures.