Jean-François Piège : "Le marché français de la restauration ne va pas très bien"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sur Europe 1, le chef étoilé évoque les difficultés rencontrées par les restaurants, notamment parisiens.

C'est l'un des plus grands chefs cuisiniers français. Star du jury du concours Top Chef sur M6, Jean-François Piège est à la tête de son "Grand Restaurant" à Paris, deux étoiles au Guide Michelin. Dans Bonjour la France, il évoque les difficultés rencontrées par le milieu de la restauration depuis les attentats de 2015.

"Le marché est difficile". Interrogé sur l'état de forme du secteur de la restauration en France, Jean-François Piège ne s'est pas montré très optimiste. Il faut dire que les attentats de l'année 2015 ont eu des répercussions très négatives sur le secteur. Peu à peu, la restauration reprend tout de même pied, "mais la reprise, cela ne veut pas dire que ça va bien", souligne le chef cuisinier. Arrivé à Paris il y a 20 ans, Jean-François Piège a pu constater l'évolution du secteur, notamment en Île-de-France. "Le marché ne va pas très bien, il est difficile", constate-t-il.

La Province se porte mieux. "J'ai fait un restaurant gastronomique : il y a 25 places. Parce que je pense que c'est la bonne taille pour ne pas avoir des frais et surfacturer les clients", explique le chef étoilé. "Si on était dans un marché normal, tous les restaurants seraient deux fois plus grands", affirme-t-il. Mais contrairement à Paris, la province se porte mieux. "Les gens qui ne viennent plus passer leur week-end à Paris, vont en Province. Tous mes collègues là-bas ont vu une explosion de leur chiffre d'affaires depuis deux ans."