"Je vus, tu vus..." : d'énormes fautes dans un manuel scolaire

  • A
  • A
"Je vus, tu vus..." : d'énormes fautes dans un manuel scolaire
Partagez sur :

"Je vus, tu vus"... d'énormes fautes de conjugaison se sont glissées dans un manuel de français de 4e du groupe Albin Michel.

"Je vus, tu vus"... d'énormes fautes de conjugaison se sont glissées dans un manuel de français de 4e. En effet, le passé simple du verbe voir a été revisité dans Mon Cahier de Français 4e des éditions Magnard, la filiale éducation du groupe Albin Michel.

Une coquille. Des enseignants ont repéré cette bourde et l'ont signalée à l'éditeur. "Un enseignant nous a informés de cette erreur à la rentrée", reconnaît sur BFM Business Florence Benichou, directrice des relations scolaires de Magnard. Florence Benichou évoque une "coquille" plutôt qu'une bourde. Pourtant, c'est l'ensemble du passé simple du verbe voir qui a été massacré, de "je" à "ils" : "je vus, tu vus, il vut, nous vûmes, vous vûtes, ils vurent", au lieu de "je vis, tu vis..." etc. 

Pas de correctif prévu. Remonté, le syndicat de correcteurs (SDC) a estimé que le livre avait été mal relu, déplorant que "les éditeurs rognent de plus en plus sur les frais de correction". Pour l'instant, Magnard ne compte pas envoyer de correctifs aux enseignants, ni rééditer le manuel avant l'année prochaine. Motif invoqué : il serait incapable de savoir où ses manuels ont atterri et ne peut donc pas informer les détenteurs. Pour l'Education nationale, les erreurs présentes dans les manuels relèvent de la responsabilité de l'éditeur.