Jacqueline Sauvage a bénéficié d'une permission de sortie

  • A
  • A
Jacqueline Sauvage a bénéficié d'une permission de sortie
C'est la deuxième fois que Jacqueline Sauvage est autorisée à sortir de prison.@ AFP
Partagez sur :

Cette femme de 68 ans, condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent, vient de passer cinq jours aux côtés de l'une de ses filles.

INFO EUROPE 1

A sa demande, Jacqueline Sauvage, devenue le symbole de la violence faite aux femmes après sa condamnation à 10 ans de réclusion pour le meurtre de son mari violent, a bénéficié d'une permission de sortie. La détenue de 68 ans a passé cinq jours aux côtés de l'une de ses filles en toute discrétion. Elle a d'ailleurs interdiction de s'exprimer dans la presse.

Une première sortie en juin. C'est la deuxième fois que Jacqueline Sauvage est autorisée à sortir de prison. La dernière fois, c'était en juin, pendant deux jours. Cette permission s'était bien passée, ce qui explique pourquoi le juge d'application des peines a légèrement allongé le temps de sortie.

Un refus de mise en liberté conditionnelle. Le but de cette permission est de permettre à Jacqueline Sauvage de se ressourcer en famille. Cette dernière avait très mal vécu le refus par la justice, le 12 août, de sa demande de mise en liberté conditionnelle.

Un test grandeur nature. Il s'agit aussi pour les juges d'un test grandeur nature. Car dans trois semaines, ils vont à nouveau se pencher sur sa demande en appel de libération conditionnelle. Cette sortie qui s'est bien déroulée est donc un bon élément dans son dossier.