Isère : le directeur d'école suspecté de viols va être révoqué

  • A
  • A
Isère : le directeur d'école suspecté de viols va être révoqué
@ AFP
Partagez sur :

SANCTION - La révocation de l'enseignant accusé de viols sur plusieurs enfants dans une école primaire de Villefontaine est engagée, a annoncé mardi Najat Vallaud-Belkacem.

Il sera bientôt radié à vie de l’Éducation nationale. La ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem a annoncé mardi matin sur l'antenne de France Bleu Isère que la procédure de révocation à l'encontre du directeur de l'école primaire de Villefontaine accusé de viols et d'agressions sexuelles sur plusieurs écoliers était engagée. L'enseignant, suspendu depuis mardi dernier, devrait être révoqué dans les heures qui viennent.
 
Les services du ministère de l’Éducation nationale ont invité par courrier mardi l'académie de Grenoble à utiliser un article du code de l'éducation pour engager cette procédure à l'encontre du directeur de l'école de Villefontaine suite à sa condamnation pour détention d'images à caractère pédopornographique par le tribunal de Lyon en 2008.

L'article L 911-5 du code de l'éducation prévoit en effet que "sont incapables de diriger un établissement d'enseignement du premier degré (....), ou d'y être employés, à quelque titre que ce soit : ceux qui ont subi une condamnation judiciaire pour crime ou délit contraire à la probité et aux mœurs".

La ministre a pointé à plusieurs reprises ces derniers jours "un dysfonctionnement": son ministère et le au ministère de la Justice ont a entamé une inspection administrative conjointe, dont les premiers résultats sont attendus pour le 30 avril.

>> LES FAITS - Un directeur d'école soupçonné de viols sur deux élèves de CP