Important vol d'armes à feu sur la base militaire d'Istres

  • A
  • A
Important vol d'armes à feu sur la base militaire d'Istres
L'enquête a été confiée à la section de recherches de Marseille et à la gendarmerie de l'Air.@ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

Une trentaine d'armes ont été dérobées dans la nuit de mardi à mercredi. Quatre suspects, dont un militaire, sont actuellement en garde à vue. 

L'affaire peut inquiéter, dans le contexte de menace terroriste en France. Dans la nuit de mardi à mercredi, un vol d'armes à feu a eu lieu au sein de la base militaire aérienne d'Istres, dans les Bouches-du-Rhône, révélaient vendredi M6 et France 3. Selon les informations d'Europe 1, c'est une trentaine d'armes qui auraient été dérobées. 

Complicité interne. Dix-huit pistolets automatiques et neuf fusils d'assaut Famas ont été volés. En revanche, aucune munition n'a disparu sur cette base. Grâce aux enregistrements des caméras de vidéosurveillance, l'enquête a progressé rapidement, permettant d'identifier quatre suspects. Deux ont été interpellés jeudi matin, un troisième jeudi soir et un quatrième vendredi. Parmi eux figure un militaire de rang, sans antécédent judiciaire, qui serait à l'origine du vol. L'un des civils est, lui, bien connu dans le milieu du banditisme local. 

Piste du grand banditisme. D'après nos informations, l'enquête de la section de recherches de Marseille et de la gendarmerie de l'Air s'oriente pour l'instant plutôt vers la piste du grand banditisme que vers celle du terrorisme. Reste que les gendarmes s'interrogent sur la destination de ces armes et la manière dont elles ont été écoulées : pour l'instant, malgré une demi-douzaine de perquisitions, seul un pistolet a été retrouvé. Parallèlement à l'enquête judiciaire, une enquête administrative a été ouverte pour éclaircir les circonstances précises du vol.