Il faut réformer le Conseil supérieur de la magistrature et le parquet, dit Hollande

  • A
  • A
Il faut réformer le Conseil supérieur de la magistrature et le parquet, dit Hollande
@ MICHEL EULER / POOL / AFP
2 partages

Le président souhaite que cette réforme soit votée par le Congrès en même temps que la révision de la Constitution. 

François Hollande a souhaité mercredi que le Congrès vote, lors de la même session, la révision constitutionnelle qu'il a décidée après les attentats du 13 novembre et la réforme du Conseil supérieur de la magistrature et du parquet.

"Encore plus nécessaire". "J'ai souhaité depuis plusieurs mois que le Parlement adopte un projet de loi constitutionnelle sur le Conseil supérieur de la magistrature et sur le parquet", a dit le chef de l'Etat lors de ses vœux aux corps constitués et aux bureaux des assemblées. François Hollande a jugé cette réforme "encore plus nécessaire alors que nous nous apprêtons à renforcer ses pouvoirs", une allusion au projet de loi visant à renforcer la lutte contre le terrorisme.

"Nous ne sommes pas loin d'un compromis entre les deux assemblées, la révision constitutionnelle offre une nouvelle opportunité pour cette réforme, mais c'est le Parlement qui peut en décider", a-t-il ajouté.

En même temps que la révision de la Constitution. Très critiquée dans les rangs de la gauche, la révision de la Constitution pour y introduire l'état d'urgence et l'extension de la déchéance de la nationalité sera débattue début février à l'Assemblée nationale et début mars au Sénat, avant d'être soumise au Congrès où son adoption nécessite une majorité des trois cinquièmes.

L'Elysée a confirmé que l'objectif était de faire voter les deux textes lors la même session du Congrès. "Le président n'a fait que réaffirmer sa volonté de voir adopter la réforme du CSM par le Congrès, ce qui suppose qu'au préalable le texte soit voté dans les mêmes termes par les deux chambres", a-t-on ajouté.