"Il faut des mosquées avec pignon sur rue"

  • A
  • A
329 partages

INTERVIEW E1 - Amar Lasfar, président de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), était l'invité d'Europe 1 lundi.

Amar Lasfar, recteur de la mosquée de Lille-Sud et président de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), a répondu aux questions de Jean-Pierre Elkabbach, lundi sur Europe 1. Interrogé sur les propos de Dalil Boubakeur, le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), qui a appelé dimanche à doubler le nombre de mosquées en France, Amar Lasfar a estimé que "ce n'est pas le nombre qui nous manque, c'est plutôt de l'espace". "Les 2.200 mosquées (de France), ce sont souvent des salles de prière pour moins de 100 personnes. Il faut des mosquées avec pignon sur rue, des mosquées spacieuses, pourquoi pas des mosquées cathédrales, qui réunissent les membres de la communauté pratiquante", a-t-il plaidé.

"L'islam de France est une marque de qualité". Amar Lasfar a appelé les responsables politiques à "accompagner cet islam de France". "Il faut lui donner les moyens et l'accompagner pour qu'il s'assume", a-t-il expliqué, estimant que "l'islam de France est une marque de qualité".

"La loi des musulmans, c'est la loi de la République française", a également martelé Amar Lasfar. Mais, trois mois après les attentats de janvier, comment réagir à des caricatures sur la religion musulmane ? "Je conseille aux musulmans de négliger, de ne pas faire attention", a répondu le président de l'UOIF.

>> L'interview en intégralité :



>> LIRE AUSSI - Le financement des mosquées "doit se faire en France"