Harcèlement scolaire : Vallaud-Belkacem défend le clip de Mélissa Theuriau

  • A
  • A
Partagez sur :

SOLIDARITÉ - Plusieurs syndicats de professeurs ont vivement critiqué le clip sur le harcèlement à l'école réalisé par Mélissa Theuriau. La ministre Najat Vallaud-Belkacem le défend. 

INTERVIEW

Plusieurs syndicats de l'éducation ont carrément demandé au ministère de retirer un clip officiel contre le harcèlement scolaire qui doit être diffusé à la télévision jeudi, considérant qu'il porte atteinte à l'image des enseignants. "L'avantage de toute polémique, même si on s'en passerait bien, c'est qu'elle fait parler du sujet", a réagi la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem, jeudi matin sur Europe 1. 

"Ce clip, un miroir pour les enfants". "Si cette polémique a servi à faire connaître le 30 20, le numéro vert qu'il faut appeler en cas de harcèlement, tant mieux", a poursuivi la ministre. "Ce clip, qui a été réalisé gracieusement par Mélissa Theuriau, avait une vocation simple, s'adresser aux enfants". Ce clip sert à "leur tendre un miroir pour qu'ils se reconnaissent quand ils sont harcelés". 


"Que vivent-ils quand ils sont harcelés ?" Pour défendre une nouvelle fois le clip de la journaliste Mélissa Theuriau, Najat Vallaud-Belkacem insiste sur le ressenti des enfants qui subissent les brimades répétitives de leurs camarades. "Que vivent-ils quand ils sont harcelés ? Le sentiment de solitude, de ne pas être compris", a expliqué la ministre de l'Education nationale. "Si on avait présenté dans ce clip un monde idéal dans lequel tous les adultes qui les entourent auraient entendu leur souffrance, ça n'aurait servi à rien", a-t-elle conclu sur le sujet.