Grève routiers : "On est dans un mouvement d'ampleur", prévient la CGT Transports

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Jérôme Vérité, secrétaire général de le Fédération CGT Transports, estime que le mouvement social va être très suivi partout en France.

Alors que les premiers blocages des routiers sont à l'oeuvre en France pour protester contre les ordonnances du président Macron, Jérôme Vérité, secrétaire général de le Fédération CGT Transports, est revenu pour Europe 1 sur les raisons de la colère des transporteurs. Et sur l'ampleur de la mobilisation à venir dans la journée. Pour lui, "tout le territoire" va être "touché par des blocages divers : zones logistiques, dépôts de carburants..." "On est dans un mouvement d'ampleur", a prévenu le secrétaire général de la CGT au micro de Raphaëlle Duchemin à 6h20 lundi dans Europe 1 Bonjour, qui annonce que le périphérique de Caen, dans l'Ouest de la France, est à cette heure déjà bloqué.

Le "gouvernement a décidé de jouer le rapport de force." Malgré la communication du gouvernement qui souhaite garder le "dialogue ouvert" avec les transporteurs pour amender les effets des ordonnances sur leur secteur, Jérôme Vérité a qualifié celle-ci de "baratin", estimant qu'il "faut des actes". "Les barrages ne se lèveront pas tant qu'on n'aura pas des actes", a prévenu le syndicaliste, qui souhaite le retrait des ordonnances. Interrogé sur le risque de pénurie d'essence face à une mobilisation d'ampleur, Jérôme Vérité a déclaré avoir "prévenu le gouvernement le 13 septembre ; on a un gouvernement qui a lui-même décidé de jouer le rapport de force." 

Lundi, au moins une cinquantaine de blocages sont attendus partout en France. Sur les sites bloqués, les grévistes doivent tenir dans la journée des assemblées générales pour décider de la reconduction de la grève.